La première télé béninoise 100% Web

Bénin – affaire Cnss: le PCB invite à la mobilisation générale (déclaration)

Le Parti Communiste du Bénin (PCB) a rompu à nouveau le silence ce Mercredi 22 Novembre 2017 sur le dossier relatif à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale. A travers une déclaration faite ce jour au siège du parti à Houéyiho, le professeur Philippe Noudjènoumè et les siens ont dénoncé la détention arbitraire de leur camarade Laurent Metongnon  à l’Ocertid. Face à l’arbitraire qui caractérise ce dossier, le PCB lance un appel à la mobilisation générale pour rétablir la justice. Lire ci-dessous l’intégralité de la déclaration du PCB

Déclaration du Parti Communiste du Bénin (PCB):

A propos de la détention politique du camarade METONGNON Laurent.
Travailleurs, Peuples du Bénin.
Comme vous le voyez ! Tout est désormais clair pour tout le monde. Laurent Métongnon est un détenu politique. Les montages grossiers dans lesquels on tente de l’impliquer sont tombés comme château de carte. De 71 millions de CFA de rétro-commissions mis à la charge du camarade, on est rapidement, selon l’accusateur fabriqué lui-même, tombé à « 2.500.000 en plusieurs tranches » et ce par personne interposée et sans décharge. Le fameux intermédiaire interrogé a rejeté avec indignation ces accusations et même menace de traduire les auteurs en dénonciation calomnieuse.
Dans un véritable Etat de droit, la procédure s’arrête et on relâche l’intéressé avec les excuses publiques nécessaires à laver son honneur. Mais ici non seulement on continue de le garder, mais encore on semble vouloir enclencher une autre procédure par la perquisition à son domicile.
Travailleurs et peuples du Bénin, le Parti Communiste du Bénin dès le début de cette affaire n’a cessé de dire qu’il s’agit d’une provocation politique aux fins de mettre coûte que coûte le camarade Laurent METONGNON en prison ; ainsi l’empêcher de parler et intimider tout le peuple en lutte. Le maintien de Métongnon Laurent en prison n’a pas d’autre signification.
C’est pourquoi je note avec satisfaction la vague des mouvements protestataires qui déferlent sur l’ensemble du pays du nord au sud, de l’est à l’ouest (Cotonou, Abomey- Aplahoué en passant par Akodéha-Comé etc.). Les affiches, graffitis expriment la juste colère du peuple « Libérez Laurent Mètongnon » tel est le mot d’ordre de combat du moment. Je salue les braves jeunes, femmes qui veillent et se mobilisent tous les jours pour rejeter l’inacceptable. Je salue les avocats démocrates qui se battent de toutes leurs forces pour que cesse l’arbitraire. Tout le monde comprend qu’à travers METONGNON le pouvoir autocratique de TALON veut faire taire le peuple pour mieux piller.
Pas cela au pays de Béhanzin, Bio Guérra, Kaba ! Tous les dictateurs et autocrates aux petits pieds qui vont s’y frotter, s’y feront piquer !
Travailleurs, peuples du Bénin ! Multipliez toutes les actions pour la libération du camarade Laurent Mètongnon.
En avant pour la réunion des Etats Généraux du Peuple en vue d’une autre gouvernance, patriotique et de probité.
Cotonou, le 22 Novembre 2017
Le Premier Secrétaire du Parti Communiste du Bénin.
Philippe NOUDJENOUME

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.