La première télé béninoise 100% Web

Crise diplomatique avec le Qatar : Le Niger rappelle son ambassadeur à Doha

Après la Mauritanie, les Comores, le Sénégal, le Tchad, la Djibouti et le Gabon, c’est le tour du Niger de se distancé avec la monarchie gazière du Golfe. Niamey a annoncé, ce samedi 10 juin, avoir rappelé son ambassadeur à Doha, au Qatar.  Sur son compte Twitter, le ministre nigérien des Affaires étrangères, Ibrahim Yacouba a écrit : « Suite aux récentes évolutions diplomatiques dans la région du Golfe, le Niger décide de rappeler en consultation son ambassadeur au Qatar ».

Niamey vient ainsi de prendre position dans cette crise des pays du golfe en se rapprochant de L’Arabie saoudite. Une prise de position qui ne sera pas sans conséquence, vu que le Qatar est présent au Niger par des actions caritatives, des donations et des constructions de mosquées. Mais notons que ces actions humanitaires sont suspectées, depuis plusieurs années, d’être le prétexte pour le financement du terrorisme. Doha, sous le couvert d’une certaine fraternité islamique favoriserait des niches djihadistes par l’endoctrinement.

Que cache la prise de position tardive des pays africains ?

Cette crise diplomatique entre le Qatar et l’Arabie Saoudite serait-elle liée uniquement au terrorisme vu que Riyad n’est pas aussi blanc comme neige dans l’intégrisme religieux? Tout porte à croire que, la position des africains est forcée par une main invisible, cela dans l’intention de les rapprocher plus de Riyad que dans la lutte contre le terrorisme. Tous ces Etats qui se distancent aujourd’hui de Doha avaient gardé le silence bien que les terroristes régnaient en maître dans le Sahel. Pourquoi subitement maintenant sans que personne ne puisse se prononcer sur l’intégrisme religieux de Riyad qui est également une bombe latente ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.