News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Libye: la Cour d’appel de Tripoli annule l’exclusion de Khalifa Haftar de la présidentielle

---Publicité---

Alors qu’il avait été exclu de la course à la présidentielle en Libye par une décision d’un tribunal, le chef de guerre Khalifa Haftar vient d’être réhabilité par la cour d’appel de la capital Tripoli. Comme Saif Al Islam Kadhafi, il sera en lice pour briguer le poste de la présidence du pays.

L’élection présidentielle en Libye est prévue pour avoir lieu dans quelques jours et les incertitudes continuent de planer sur la tenue ou non du scrutin. La semaine dernière, un tribunal de la ville occidentale d’al-Zawiya a rendu une décision excluant Haftar, le chef de l’Armée nationale libyenne (ANL) du vote. Une situation qui mettait en péril la tenue de cette élection. Mais lundi, la cour d’appel de Tripoli a annulé cette décision et a ainsi autorisé Khalifa Haftar à poursuivre la course pour la présidence.

C’est la deuxième fois qu’une telle décision est prise dans le pays ravagé par la guerre depuis la mort de l’ancien dirigeant Mouammar Kadhafi. Le mois dernier, un tribunal libyen avait exclu des urnes Saif al-Islam Kadhafi, le fils de l’ancien homme fort, avant qu’il ne fasse appel du verdict et qu’il ne soit également autorisé à concourir pour le fauteuil présidentiel.

Mercredi, la commission électorale libyenne devrait annoncer une liste définitive des candidats à l’élection présidentielle et on s’attend donc à voir sur cette liste, Khalifa Haftar, Saif al-Islam Kadhafi et également l’actuel Premier ministre du pays. La Libye veut organiser des élections présidentielles et parlementaires qui devraient avoir lieu le 24 décembre prochain, la première depuis la fin du régime de Kadhafi, afin de rétablir l’unité et l’ordre dans le pays.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.