Uascep : les futurs champions se révèlent

L’Union des associations sportives et culturelles de l’enseignement primaire (Uascep) a lancé le 18 août 2019 à Bohicon la phase finale des championnats nationaux scolaires de l’enseignement primaire qui a connu son dénouement le jeudi 22 août au stade Paulin Tomanaga. L’ objectif a en croire les organisateurs est d’aider les jeunes écoliers à se révéler afin de constituer dignement la relève au niveau des trois disciplines en compétition : le Football, le Handball et l’Athlétisme.

Le championnat scolaire a fourni depuis des lustres des talents au sport béninois. C’est dans cette optique que l’Uascep en collaboration avec son ministère de tutelle et l’Obssu a décidé de mettre les jeunes à l’épreuve. Et ce sont les villes d’Abomey et Bohicon qui ont accueilli les différentes compétitions dont la finale de Football a marqué le dénouement ce jeudi 22 août au stade Paulin Tomanaga.

---Publicité---

Borgou-Alibori a remporté les finales, filles et garçons de Handball respectivement aux détriments des départementales fusionnés de Mono-Couffo et Atlantique-Littoral.

Paul Sodjinou sur penalty a permis au duo Ouémé-Plateau de monter sur la troisième marche du podium en défaveur de son homologue du Borgou-Alibori, 1-0 au niveau du football.

L’Atacora -Donga s’est adjugé le titre en s’imposant 2-0 contre son homologue du Zou-Collines. Le jeune Assane Assane double buteur a fait parler son sens du réalisme avec un second but qui a fait lever tous les supporters du stade. Sur une contre-attaque enclenchée en milieu du terrain, le jeune Assane a surpris le gardien adverse par une demi-volée qui l’a scotché au premier poteau. Champions en titre, l’équipe de l’Atacora-Donga venait ainsi de conserver sa couronne.

Au terme de cette finale, Sahabi Tassou, directeur de l’école Kilir/D, entraîneur de la sélection Atacora-Donga fait savoir que ce sacre est dû au travail de groupe effectué depuis un moment. A l’en croire, l’avenir de ces jeunes champions se trouve au niveau des Classes Sportives. Son homologue de Zou-Collines, Odah Bienvenu ne s’attendait pas à cette défaite en finale. « Il y a la fatigue qui a joué contre les jeunes. L’adversaire a marqué très tôt et nous a mis en difficulté. En somme, il nous a manqué de chance si non on aurait pu concrétiser nos quelques occasions« , a-t-il lâché, visage fermé.

La joie de Moufid Ayamoudou, capitaine de l’Atacora -Donga contraste avec la déception de Akomola Angelo, capitaine du Zou-Collines. Mais ce dernier espère prendre sa revanche l’année prochaine.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus