Soudan: l’essentiel à retenir de la deuxième comparution de l’ex président Omar el-Béchir

L’ex-président soudanais Omar el-Béchir a comparu ce samedi 24 août au tribunal militaire de Khartoum. Il s’agit de sa deuxième comparution après l’ouverture de son procès le 19 août dernier.

Accusé de possession de devises étrangères, de corruption et de trafic d’influence, l’ancien chef d’Etat a comparu ce samedi devant le tribunal militaire de la capitale. Son conseil Hachem Abou Bakr demande à la cour de le libérer sous caution. Le 19 août alors que se tenait la première audience, un enquêteur avait déclaré que Omar El Béchir a avoué avoir reçu d’importantes sommes d’argent saoudien en espèces, à hauteur de 90 millions de dollars (80 millions d’euros). Des faits pas encore reconnus par l’ex-jungler.

---Publicité---

Soudan: le président déchu, Omar el-Béchir est arrivé au tribunal de Khartoum

Durant ce deuxième procès, le juge a entendu trois témoins, dont deux enquêteurs ayant perquisitionné la résidence de l’ancien chef d’État. Il a également décidé d’examiner la libération sous caution demandée par la défense et a fixé la prochaine audience pour le 31 août. Président pendant trois décennies, Omar el-Béchir a été déchu du fauteuil présidentiel par l’armée après plusieurs mois de contestations contre la hausse du prix du pain.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus