RDC: le SG de l’ONU Antonio Guterres est à Goma mais n’a pas serré de mains

Le chef de l’ONU, Antonio Guterres, est arrivé samedi dans l’est de la RDC, une région en proie à la violence et l’épidémie d’Ebola.

Le secrétaire général a entamé sa tournée de trois jours dans le plus grand pays d’Afrique, la république démocratique du Congo, par Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, qui tente de faire reculer une épidémie majeure d’Ebola qui a coûté la vie à plus de 2 000 personnes depuis le mois d’août de l’année dernière.

---Publicité---

Il a été reçu par Leila Zerrougui, sa représentante spéciale en République démocratique du Congo. Les deux ne se sont pas serré la main conformément aux protocoles visant à freiner la propagation de la maladie hautement infectieuse et potentiellement mortelle.

Guterres a déclaré qu’il était venu exprimer son soutien « aux forces armées de la RDC dans la lutte contre le terrorisme » qui représente « une menace non seulement pour le Congo mais pour l’ensemble de l’Afrique ». La mission de maintien de la paix des Nations Unies dans le pays, connue sous son acronyme français MONUSCO, compte environ 16 000 soldats et dispose d’un budget annuel de plus d’un milliard de dollars. Toutefois elle n’arrive toujours pas à faire face efficacement à la montée des violences.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus