Justin Gbènamèto: Boni Yayi « a instrumentalisé le CSM » pour le radier en 2014

Radié de la Magistrature en 2014 sous le régime de Boni Yayi, l’ex-procureur a été rétabli depuis hier jeudi 22 Août 2019 par la décision DCC 19-270 de la Cour constitutionnelle. Dans sa requête qui a donné lieu à ladite décision, Justin Gbènamèto a présenté l’ancien président de la République comme étant l’instigateur de sa radiation.

Justin Gbènamèto est convaincu que sa radiation de la Magistrature par le Conseil Supérieur de la Magistrature est l’œuvre de Boni Yayi. Dans sa requête adressée aux sept sages de la haute juridiction, l’ex-procureur fait savoir qu’il a été victime d’un acharnement. Mieux, il estime que sa radiation n’a pas suivi les règles prévues en la matière.

---Publicité---

« …Considérant que monsieur Justin Séyivi GBENAMETO soutient que monsieur Thomas Boni YAYI, alors Président de la République, a instrumentalisé le Conseil supérieur de la Magistrature pour porter atteinte à ses droits ;

Qu’en premier lieu, il déclare avoir été irrégulièrement radié ; qu’il affirme avoir été d’abord suspendu de ses fonctions de procureur de la République de Cotonou le 17 octobre 2013 suite à une procédure montée de toute pièce, avant d’être radié du corps des magistrats, le 14 janvier 2O14 par une décision du Conseil Supérieur de la Magistrature ; qu’il souligne que cette décision n’a jamais été portée par un acte exécutoire, en l’occurrence, un décret… », extrait de la décision DCC 19-270 DU 22 Août 2019.

Pour rappel, sa suspension suivie de sa radiation par le Conseil Supérieur de la Magistrature sont intervenues courant 2013-2014. Pour les raisons évoquées en son temps, on retient que des soupçons de corruption pesaient sur l’homme. Il faut également souligner qu’avant cette période sombre de Justin Gbènamèto, il a été l’un des hommes forts du régime Yayi à travers certains dossiers judiciaires dont celui de la tentative d’empoisonnement sur la personne du chef de l’Etat et d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

---Publicité---

7 commentaires
  1. sultan aziz dit

    N’est ce pas…ce djogbenou..saka lafia,quenum et leur chef…qui font exactement la meme chose..(abus de pouvoir)…pour faire pire

    Et dire…qu’une autre cour viendra…dire que des milliers de beninois..seront réabilité..apres

    C’est un cercle viscieux…de réglement de compte,perpétuel..

    Et ce type dit chef des mercredi rouge…..est vraiment malhonnete

    Tous les recours des opposants contre ses amis…il se dira incompétent…..

    Ces gens se prennent pour les plus intelligents du pays

  2. Ken dit

    L’heure de dieu est toujours la meilleure. Le second nom de dieu c’est le temps. Félicitations à vous Mr Gbenameto Justin. Toujours lui yayi boni le pyromane national

  3. DODJIVI dit

    Yayi Boni est le Président le plus calamiteux que le Bénin ait connu. Noyé dans le whisky, il n’est jamais au courant de rien, prend toujours des actes illégaux dans un désordre inoui. Dans le cas de Gbènamêto, il oublie qu’il faut prendre un décret pour rendre exécutoire la décision du CSM. Tout comme il a nommé généraux , sans aucun fondement, Nazaire Hounonkpè et Philippe Houdégnon qui viennent d’être dégradés..
    Honte à Yayi, le soulard invétéré

  4. Ishola dit

    Moi je sais très bien que yayi est nul et pour cela je ne l’accuse pas trop. Mais c’est plutôt ceux qui l’entoure qui extrêmement nuls et zéro. je vous assure. ce sont ceux là qui ont appauvrit yayi jusqu’au aujourd’hui. Ils l’ont trop poussé dans des erreurs formidables. Je ne sais pas comment les qualifier.

    1. Valentin dit

      Nous pensons que c’ est lui même qui semble mal dirige la barc. les gens n’ ont fait que ce qu’ il aime.
      Il n’ y a pas d’excuse pour lui. C’ est lui que nous avons élu et s’ il s’ est fait entourer de bougnoules et des tricheurs comme lui, c’ est a lui que nous devons demander des comptes

  5. Valentin dit

    Justin Gbènamèto: Boni Yayi « a instrumentalisé le CSM » pour le radier en 2014:
    – Comment peut t- il dire aujourd’hui parceque YAYI BONI n’ est plus au pouvoir que sa radiation etait injuste. Gbenameto ayant ete utilise pour les sales besognes par YAYI BONI , il devrait s’ attendre au retour de la manivelle.
    En tout cas il le dira a ceux qui n’ etait pas encore adulte sous le regime YAYI. Qui vivra verra bdit on et bc’ est bien son cas

  6. Valentin dit

    Quant vous êtes utilisez pour de sales besognes surtout tendant a arrcher la vie humaine, vous devez savoir que vous n’ allez pas échapper aux conséquences un jour.
    Que cela sert de leçon aux autres qui sont sur la même voie

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus