--- Publicité---

France : il gare son tractopelle devant la mairie pour une protestation

Un homme gare son tractopelle devant la mairie pour se faire payer une facture. Il proteste ainsi contre le retard observé dans le paiement.

Ce jeudi, pour réclamer le paiement d’une facture, un entrepreneur a garé un tractopelle devant la mairie de Châtel-sur-Moselle, dans le département des Vosges. Il réclame à la mairie le paiement d’une facture de 11 000 euros qui peine à être effectif.

---Publicité---

Cet évènement qui sort de l’ordinaire a évidemment surpris la population châtelloise. Il s’agit en effet d’un petit différend entre l’entrepreneur Jean-Paul Calot et la municipalité. L’automne dernier, cette dernière a sollicité les services de l’entreprise de Jean-Paul Calot, pour abattre et débarder 536 mètres cubes de grumes dans la forêt de Châtel. « Il y a eu une consultation et nous avons été retenus par la commune », a expliqué l’entrepreneur en précisant que la prestation a été effectuée en deux semaines, dans le mois d’octobre 2018. Mais jusque-là, le service facturé à 11 000 euros n’a pas été payé. « J’ai même fait deux relances », a déclaré le propriétaire de la chargeuse, avant d’ajouter que les bois issus de son débardage ont rapporté une somme de 130 000 euros.

Lassé de l’attente, il a posé son engin devant la mairie et a lancé un ultimatum au maire Michel Grandjean : « Je lui ai dit que si je n’étais pas payé d’ici jeudi soir, alors, je viendrais, vendredi matin, bloquer avec mes engins les quatre routes qui donnent accès à la mairie. »

Quant au premier magistrat de la commune, il ne nie pas le fait mais affirme que le retard dans le paiement de la facture est dû à un contentieux entre l’entrepreneur et l’Office Nationale des Forêts (ONF). L’affaire qui était liée à des problèmes de régularité dans l’exécution des travaux, a fini devant un tribunal qui a condamné Jean-Paul, à payer une amende de 800 euros. Une amende que l’accusé ne nie pas mais qu’il attribue à un « problème de personnes.

Comme le rapporte certains médias locaux, le maire sollicitera l’ONF ce lundi pour régler le problème. « Je vais jouer le médiateur mais chacun doit y mettre un peu du sien », a-t-il conclu.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus