Cameroun – suspension de la LFPC: Pierre Semengue contre-attaque la Fecafoot

A travers deux communiqués successifs, le général Pierre Semengue, président de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC) s’est indigné contre la décision portant suspension immédiate de la LFPC prise par la Fécafoot le jeudi dernier, et a annoncé une contestation de cette décision devant les juridictions nationales qu’internationales.

Il n’est pas question pour le général d’armée à la retraite, Pierre Semengue, qui dirige depuis 8 ans la LFPC de faire piètre figure face à la décision du comité exécutif de la fédération Camerounaise de Football, qui suspend la LFPC. Pour le général Pierre Semengue âgé de 84 ans, qui ne cesse de rappeler au Fecafoot le non respect de ses obligations financières, la suspension de LFPC est une mesure illégale.

---Publicité---

D’abord, la LFPC conteste la mesure discriminatoire que la Fécafoot a introduite dans l’architecture de ses textes. Elle fixe la limite d’âge du président de la LFPC à 75 ans. « Toute chose qui viole les dispositions de l’article 4.1 des statuts de la FIFA », déclare le Général Pierre Semengue, président de la Ligue.

Ensuite, le général Pierre Semengue a annoncé la saisine, « immédiatement » des organes, juridictions et instances sportives, tant au niveau national qu’international, « aux fins d’obtenir l’annulation de ces actes illégaux » afin de contester les résolutions de l’Assemblée générale extraordinaire de la Fécafoot. Une réunion tenue sans sa présence, alors qu’il en est pourtant un membre statutaire.

Enfin, le président de la LFPC a invité l’ensemble de ses membres « à rester calmes, à ne pas se laisser distraire et à poursuivre, sereinement, auprès du secrétariat général, leurs opérations d’engagement aux compétitions 2019-2020 ».

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus