Burkina Faso: un détachement militaire victime d’une nouvelle attaque

 Au Burkina Faso, les attaques se multiplient contre les forces de défense et de sécurité. Vendredi 30 août, un détachement militaire près de Djibo, dans le nord du pays a été attaqué.

Un blessé et cinq disparus, c’est le bilan provisoire d’une nouvelle attaque contre une base militaire à Tongomael, dans le nord du Burkina Faso. Selon Jeune Afrique, ce détachement militaire a été attaqué vers 4h du matin (heure locale). Contrairement aux attaques précédentes, celle-ci n’a pas fait de lourd bilan. Toutefois,  on déplore au moins un soldat a été blessé et cinq personnes sont portées disparues. Les forces de l’ordre ont répliqué et une opération de ratissage de la zone a été menée.

---Publicité---

Burkina Faso-lutte antiterroriste: l’Etat annonce un recrutement exceptionnel de 500 militaires

Devenu l’épicentre de la menace terroriste, le Burkina Faso est régulièrement visé ces derniers mois avec des bilans humains et matériels assez colossaux. En début de semaine, le ministre de la défense a annoncé un recrutement exceptionnel de 500 militaires pour intensifier la lutte contre les groupes armés sur son territoire. La dernière attaque en date dans le pays avait fait 24 morts dans le rang de l’armée. Au sommet du G7 en France, le président Marc Christian Kaboré avait pointé du doigt la nécessité de stabiliser la Libye. Pour ce dirigeant, la solution anti-terroriste passe par la résolution de la crise libyenne.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus