--- Publicité---

Bénin: nouvelles conditions pour bénéficier d’un prêt scolaire

Depuis quelques jours, il circule sur les réseaux sociaux que les banques béninoises n’octroient plus de prêt scolaire aux parents d’élèves. Contactés, certains travailleurs de banque de la place ont levé un coin de voile sur ce qu’il en est réellement.

Le Bénin a désormais une nouvelle loi qui permet à l’employeur de se débarrasser de son employé comme il l’entend. La même loi stipule que même si l’employé licencié avait raison devant les juridictions compétentes, il n’aura droit qu’à une prime de licenciement allant de trois à neuf mois au maximum. Fort de cette nouvelle législation, la plupart des banques de la place ont revu les conditions d’octroie de prêt scolaire aux fonctionnaires.

---Publicité---

A en croire nos sources, aucun prêt scolaire ne peut excéder trois mois de salaires. Cela pour coller à la nouvelle loi. L’institution bancaire s’assure en effet qu’elle pourra recouvrer ses dettes en cas de licenciement. Mieux, les parents bénéficiaires de ces prêts auront un délai de dix mois maximum pour rembourser. Les déductions se feront sur les salaires à la proportion qui permettra à la banque de rentrer en possession de son argent dans les dix mois qui suivront.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus