Bénin: le Nigéria n’a pas fermé ses frontières pour du riz… Mais pour une raison insolite

Depuis mercredi 21 août 2019, le Bénin vit en autarcie. Et pour cause, le grand voisin de l’Est a fermé ses frontières. Les raisons de cette mesure coercitive n’étaient pas connue du grand public. Désormais, les masques sont tombés.

Les raisons de la fermeture des frontières entre le Bénin et le Nigéria sont désormais connues. De sources concordantes, il ressort que le vendredi 16 août dernier, les services douaniers du Nigéria ont intercepté une importante quantité de tramadol et de codéine en provenance du Bénin. C’était à hauteur de Lagos. Ces produits prohibés étaient bien entassés dans des camions qui ont quitté Bénin pour atterrir sur le sol nigérian. Informées, les autorités nigérianes ont pris la décision de couper le pont entre les deux pays ne serait-ce que pour définir de nouvelles bases des échanges commerciaux.

---Publicité---

Il est quand même ébahissant que des rois de faux médicaments et de stupéfiants soient toujours tapis dans l’ombre malgré le combat que le gouvernement mène contre ce fléau. Point n’est besoin de rappeler qu’un député est actuellement en détention pour avoir été au coeur de la distribution de faux médicaments. Des supposés vendeurs de stupéfiants ont pris la poudre d’escampette pendant que d’autres ont été condamnés. Cela n’a pas suffi pour dissuader les autres.

Cette mesure draconienne de la République fédérale pourra amener le gouvernement à assainir davantage le milieu en extirpant de son rang les soutiens qui profitent de leur position pour détruire ce que construit Patrice Talon.

---Publicité---

4 commentaires
  1. Houngbo dit

    Si c’est cela la raison, c’est tres triste pour mon pays. Cela voudra dire que le changement n’est pas pour maintenant. On veut au juste qui pour gouverner ce pays. C’est tres triste

  2. Valentin dit

    le Nigéria n’a pas fermé ses frontières pour du riz… Mais pour une raison insolite:
    – Les raisons de la fermeture des frontières entre le Bénin et le Nigéria sont désormais connues. De sources concordantes, il ressort que le vendredi 16 août dernier, les services douaniers du Nigéria ont intercepté une importante quantité de tramadol et de codéine en provenance du Bénin..
    Si c’est le cas il faut que le gouvernement du Benin frappe fort ces trafiquants de faux médicaments appréhendes au Nigeria.
    Si ceux-ci viennent des rangs des soutiens, il faut qu’ ils subissent le même sort que celui qui aujourd’hui aux arrêts.

  3. magbedo dit

    Il faut dénoncer, quand fait le constat. Ce qui étonne lorsque des gens sont au courant des malversations ils se taisent. Malgré la lutte contre la drogue (cocaine) et les faux médicaments des personnes Béninoises et Etrangères continuent de s’adonner à ces trafics dangereux. Ils existent des sociétés écrans pour ces trafics au Bénin. Il faut dénoncer car cela n’honore pas le Bénin.

  4. Messe Armel dit

    Je suis désolé de cela. Jusqu’à quand allons nous changé, dans ce pays ? Et voulez vous de qui, pour gouverné le Bénin ?

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus