Bénin: José Tonato se dresse contre les citoyens « sales » et inciviques du Grand Nokoué

Le ministre du cadre de vie, José Didier Tonato, exaspéré par les actes d’incivisme caractérisés, est en voie de prendre des mesures draconiennes contre les pollueurs de la ville de Cotonou surtout. Les élus municipaux et locaux sont invités à s’associer à la lutte implacable contre la pollution de l’environnement dans le Grand Nokoué.

Dans un communiqué en date de ce mercredi 21 août 2019, le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Tonato, met en garde tout Béninois qui avait pour coutume de verser les eaux usées sur la voies publiques, déverser les ordures sur les lieux non indiqués ou encore de déféquer à l’aire libre. Ceux qui utilisent les cimetières et les places publiques comme dortoir sont aussi concernés par cet avertissement du gouvernement. Le ministre n’entend plus laisser le mal perdurer dans le temps. C’est pourquoi il en appelle au sens de responsabilité et citoyenneté de tous.

---Publicité---

Cet avertissement étant l’ultime, à en croire le communiqué de l’autorité ministérielle, toute personne prise en flagrant délit sera traitée conformément aux dispositions du code d’hygiène publique, de la loi portant aménagement, protection et mise en valeur du Littoral, la loi portant lutte contre l’utilisation des sachets non biodégradables et la loi-cadre sur l’environnement.  Pour mieux mener cette lutte et atteindre les objectifs escomptés, il est demandé à tous les élus locaux, communaux, municipaux, préfets, et assimilés de prendre des dispositions convenables pour sensibiliser les populations de leur ressort. Autrement, la loi leur sera appliquée au contrevenants. Le ministre rappelle à toutes fins utiles que « nul n’est censé ignorer la loi ».

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus