Bénin – Évaluation diagnostique: l’He David Biokou invite les enseignants à faire confiance au gouvernement

A quelques heures de la composition pour le compte de l’évaluation diagnostique initiée par le gouvernement du président Patrice Talon, plusieurs enseignants enfourchent toujours la trompette du boycott. Une option qui ne serait pas à leur avantage selon l’He David Biokou qui leur lance un ultime appel. 

C’est un ton d’apaisement que le député de la huitième mandature, l’honorable David Biokou a choisi pour s’adresser aux enseignants ACE reversés de 2008 à la veille de l’évaluation diagnostique. Pour lui, l’initiative du gouvernement du président Patrice Talon vise à apporter une réponse au diagnostic fait sur le système éducation béninois dont tout le monde sait malade. « Nous sommes unanimes sur le fait que le système éducatif béninois est malade. Chaque régime a fait le diagnostic et a essayé comme il peut d’améliorer la qualité de l’Enseignement au Bénin. Le régime du Président Patrice TALON a estimé que l’amélioration de la qualité de l’Enseignement au Bénin passe par l’évaluation d’une catégorie des acteurs de ce secteur afin de former ceux qui ont besoin de recyclage. » rappelle-t-il. 

---Publicité---

Bénin – Évaluation diagnostique: « tout est mis en oeuvre pour que tout se déroule bien », Alphonse da Silva

Selon lui, la question de l’opportunité de l’évaluation des enseignants ne se pose même pas puisque c’est a eux qu’est confiée la lourde tâche de former les enfants d’aujourd’hui et les adultes de demain qui auront à prendre des décisions au nom de la nation. « Nous devrions évaluer la performance des enseignants. C’est à vous que nous confions en partie la tâche de former et de transmettre savoir et connaissances à nos enfants qui sont des adultes de demain. Et compte tenu de l’importance et du sérieux de ce rôle, nous serions bien avisés de nous assurer que le travail est bien fait. » indique-t-il.

Aussi, invite-t-il les enseignants à croire à la bonne foi du gouvernement en participant à l’évaluation diagnostic prévue pour demain samedi 24 Août 2019. « Chers éducateurs, il n’est pas illégitime de s’interroger sur les bénéfices attendus de cette volonté affichée par le gouvernement, mais je voudrais vous exhorter à croire à la bonne foi du gouvernement qui a martelé à maintes reprises qu’au terme de cette évaluation, aucun enseignant ne sera perdant » rassure-t-il avant de conclure:  » Je vous invite donc à faire usage de l’esprit de discernement qui vous caractérise et à vous rendre tous à vos centres de composition afin de faire de cette évaluation, une réussite.« 

---Publicité---

2 commentaires
  1. Kinnahondé dit

    Voilà,quand on brimaît les autres tu encourageaiscela non?,tu subiras aussi c’est la loi de la n ature

  2. sultan aziz dit

    Ce type…qui n’est en aucun cas député…du peuple….passe d’abord voir son dentiste..avant de venir faire le malin

    Est ce que ..666 a voulu etre évalué…le 28 avril par le peuple beninois

    Au nom de quoi..il va évaluer les autres

    Dans tous les cas…il y a urgence..avec la ferméture de la frontière

    Et moi..je vois là..un acte politique…pour le chasser du pouvoir..

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus