Bénin – Évaluation diagnostique: après le test, la guerre des taux

Le samedi 24 Août 2019, les enseignants communautaires reversés en Agents Contractuels de l’Etat (ACE) en 2008 étaient appelés à se faire évaluer dans le cadre des réformes engagées dans les sous-secteurs primaire et secondaire. Les enseignants concernés ont clairement affiché leur désaccord. Des deux côtés, on a eu droit à des actions de sensibilisations; sauf que les uns militaient pour le boycott et les autres pour une forte participation. Maintenant que l’évaluation s’est tenue, une rude bataille est observée autour du taux de participation.

Fort taux de participation ou fort taux de boycott? Chacun tire le drap de son côté. Pour les frondeurs, il y a eu un fort taux de boycott pour signifier le désaccord des enseignants reversés qui manifestent leur peur de perdre leur emploi à l’issue de cette fameuse évaluation. Ce qui explique d’ailleurs les mouvements d’humeur enregistrés dans certaines localités du pays pour empêcher la tenue de la composition. Des mouvements qui ont été très tôt maîtrisés par les forces de l’ordre.

---Publicité---

Si du côté des frondeurs il n’y a pas encore de chiffres pour justifier le fort taux de boycott annoncé, les soutiens du gouvernement n’ont pas attendu longtemps avant d’inonder les réseaux sociaux avec des taux de participation. Même si contrairement à leur habitude, il n’y a pas eu de publications des images d’enseignants en composition pour soutenir les chiffres avancés, on retient selon leurs statistiques qu’il y a eu un fort taux de participation qu’ils estiment à près de 75% sur le plan national. Un taux contesté par les frondeurs qui estiment que le mot d’ordre du boycott a été largement suivi par les enseignants.

---Publicité---

5 commentaires
  1. Houngbo dit

    Fort taux de boycott ou fort taux de participation, ce qui est sur il y aura un perdant et un gagnant. Je sais que si le DOB, Mr da Silva est implique dans une activite, l’activite est claire. Sur ce, personne ne peut manipuler les chiffres. Si on ne repproche rien, on doit aller composer. Kassa Mampo qui a appele au boycott va recruter ceux qui n’ont pas compose, il sera leur ministre de tutelle.

  2. magbedo dit

    C’est bête, ces enseignants qui ne veulent pas composer ont fait leur choix. Je ne voix pas et comprends pas qu’un citoyen s’oppose à toute une nation alors que, tout le monde a conseillé et dit
    de faire cette évaluation. Donc il n’y a et n’ y aura pas une guerre de taux de participation.

  3. Ogoubi dit

    Tous ces médiocres, tricheurs et fraudeurs qui ont boycotté le test méritent la radiation pure et simple. Il s’agit alors d’organiser des concours de recrutement en bonne et due forme pour donner leurs chances à des milliers de jeunes formés qui sont au chômage. Évidemment, tous ceux qui battaient campagne pour être embauchés ou reversés en vrac à la fonction publique ne pouvaient fuir le test. Tant pis pour eux!!! Ils assumeront leur choix.

  4. Salomon dit

    Tous ceux qui n’ont été recrutés que parce qu’ils battaient campagne pour le régime yayi ne pouvaient que fuite le test. Ce n’était vraiment pas des enseignants. De vraies croutes!!!

  5. Dako Félix dit

    Comment des enseignants reversés qui volontairement ont boycotté l’évaluation peuvent dire qu’ils ont peur de perdre leurs emplois quand bien _ même les ministres chargés de l’enseignement secondaire et primaire ont bien expliqué la situation à la télévision et a la radio Vous les aviez élus et ils ont pris une décision que vous n’acceptez pas . C’est quoi ça .

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus