Bénin – Dossier Cncb: vers la libération d’Antoine Dayori pour bonne conduite?

L’ancien directeur général du conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb) condamné à trois (03) ans d’emprisonnement ferme et un (01) million FCFA d’amende par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) pourrait bientôt recouvrer sa liberté. Selon une information du quotidien Matin Libre parue ce vendredi 23 Août 2019, Antoine Dayori pourrait bénéficier de la grâce présidentielle pour bonne conduite.

Mis sous mandat de dépôt le mardi 20 février 2018, Antoine Dayori a été condamné par la Criet à trois (03) ans d’emprisonnement ferme et un (01) million FCFA d’amende. Il avait été accusé d’abus de fonction et de malversations financières dans lesquelles sont impliqués d’autre cadres de la structure. Mais il pourrait sortir de prison plutôt que prévu. Il serait parmi les prisonniers bénéficiaires de la grâce présidentielle accordée par le Chef de l’Etat à l’occasion de la fête de indépendance.

---Publicité---

Antoine Dayori était un soutien du président Patrice Talon et un membre de la mouvance. C’est d’ailleurs ce qui permet aux proches du Chef de l’Etat de le prendre comme exemple de impartialité du chantre de la « rupture » dans la lutte contre la corruption.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus