Armement : la Turquie explore la piste du puisant bombardier russe Su-57

Ankara tient des discussions sur l’achat de biréacteurs Su-57 à Moscou, a déclaré le président Recep Tayyip Erdogan. Mais le ministre turc des Affaires étrangères a souligné que son pays n’abandonnait pas l’espoir que les États-Unis débloquent l’accord sur les F-35.

« Nos ministères continuent d’avoir des réunions avec leurs homologues sur cette question », a déclaré Erdogan aux journalistes vendredi, après qu’ils lui ont demandé si la Turquie achèterait des Su-57. Les propos du président interviennent quelques jours après avoir personnellement inspecté l’avion de cinquième génération lors d’un spectacle aérien en dehors de Moscou, où son modèle d’exportation a été dévoilé pour la première fois. La Turquie a commencé à regarder les avions de guerre russes après que son allié de l’OTAN, les États-Unis, a refusé de lui vendre des chasseurs à réaction F-35. Washington tentait de faire pression sur Ankara pour qu’elle renonce à un contrat portant sur l’achat du système de missile de défense aérienne russe S-400.

---Publicité---

Les responsables turcs ont refusé de céder, insistant sur le fait que le pays est libre de se procurer des armes chez qui il veut. Le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a indiqué que la Turquie préférait s’en tenir à son plan initial consistant à obtenir les avions à réaction des États-Unis et à rester dans le programme des F-35. Cependant, le pays explorera d’autres options, si cela ne se produit pas, a-t-il déclaré. Les responsables turcs ont dit que Washington devrait livrer les F-35 comme promis.

Dans le même temps, ils ont averti qu’Ankara chercherait des alternatives ailleurs, pas seulement en Russie. « Si les États-Unis maintiennent leur position actuelle sur les F-35, nous nous en occuperons », a souligné Erdogan.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus