Afrique du sud: la justice bannit le drapeau de l’Apartheid

En Afrique du sud, la justice a tranché ce mercredi 21 août sur le sort de l’ancien drapeau objet de controverse dans le pays. Assimilé à l’incitation à l’égard de la communauté noire, le drapeau de l’époque de l’apartheid a été interdit par la justice.

Saisi par la Fondation Nelson Mandela et la commission sud-africaine des droits de l’homme, pour incitation à la violence, la justice a enfin tranché. En effet,  la justice sud-africaine vient d’interdire ce mercredi 21 août de déployer en public ce drapeau, assimilé à une « incitation à la haine » à l’égard de la communauté noire. Le juge Phineas Mojapelo, de la Haute-Cour de Johannesburg a qualifié de « raciste et discriminatoire » le fait d’arborer ce drapeau, tout en laissant ouverte la possibilité de le faire pour des motifs artistiques ou éducationnels. Ceux qui agitent ce drapeau en public « veulent rappeler aux Noirs l’oppression, l’humiliation, la déshumanisation dont ils se sont libérés et qu’ils ne veulent pas revivre… Ils veulent choquer, meurtrir et inciter à la haine contre les Noirs » a expliqué le juge.

---Publicité---

Pro-apartheid et très controversé, ce drapeau avait été remplacé en 1994 par celui arc-en-ciel lors des premières élections nationales non raciales. Après l’arrêt de la haute cour de Johannesburg, plusieurs voix se sont levées pour saluer une décision courageuse de justice dont le but est d’unir tous les sud-africains qu’ils soient noirs ou blancs. Pour rappel, l’icone de la lutte anti-apartheid et ancien président Nelson Mandela, après 27 ans de prison a vaincu cette ségrégation raciale, engageant le pays dans une voie démocratique.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus