Accident au Samer: les parents du bébé entre la vie et la mort ont été arrêtés

Après un grave accident de la route, un couple a vu son enfant de 18 mois grièvement blessé et hospitalisé. Le couple a cependant pris la fuite et abandonné ses trois enfants hospitalisés.

Du nouveau dans l’accident qui a eu lieu à Samer et qui a fait quatre personnes légèrement blessées et un enfant entre la vie et la mort. Les parents de ce dernier avaient pris la fuite en laissant ses trois enfants à l’hôpital. Le parquet de Boulogne a annoncé qu’ils ont été interpellés dans l’après midi de ce mercredi.

---Publicité---

Selon les premiers éléments de l’enquête, la mère de famille au volant, qui avait percuté violemment le mur du soubassement d’un pont ferroviaire, serait sous l’emprise de l’alcool. Son mari, ses deux garçons et elle étaient légèrement éraflés, mais sa fille de 18 mois a été transportée en hélicoptère au centre hospitalier de Lille. Son pronostic vital est engagé.

Philippe Sabatier l’adjoint au procureur du parquet a indiqué que les parents ont fini par être interpellés ce mercredi 21 aout, à 14 heures et ont été placés en garde à vue. Bien avant, la grand-mère avait exhorté le couple à se rendre. « Pense à ta petite fille. Au moins, appelle-nous… », a t-elle lancé selon le rapport de La Voix du Nord.

Le parquet soupçonne la mère agée de 34 ans d’avoir conduit en état d’ébriété. Bien que les résultats de prises de sang ne soient pas encore connus, le parquet de Boulogne a la « quasi certitude » qu’ils seront positifs à l’alcool. En 2011, elle avait déjà été condamnée pour vol à main armée et pour consommation de stupéfiants.

Le père avait tenté de poignarder un homme

Une heure avant l’accident du lundi soir, selon le parquet, le père des enfants hospitalisés avait tenté de poignarder un homme susceptible d’être l’amant de sa femme. « La mère était elle-même présente au moment de cette tentative d’assassinat », a ajouté Philippe Sabatier. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont interrogés en garde à vue cet après midi. Ils seront ultérieurement questionnés pour l’accident, dans une seconde garde à vue.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus