Bénin: les statistiques sur les violences physique, sexuelle et conjugale

La dissémination des résultats de la 5ème édition de l’enquête démographique et de santé du Bénin (EDSB-V) réalisée par l’institut national de la statistique et de l’analyse économique (INSAE) s’est déroulée mardi 02 avril 2019 à Golden Tulip le Diplomate. L’enquête a fourni des informations sur les violences physique, sexuelle et conjugale dont sont victimes les femmes.

Interviewées par les agents enquêteurs, plus d’un quart des femmes de 15-49 ans (27%) ont déclaré avoir subi des violences physiques à un moment quelconque de leur vie depuis l’âge de 15 ans. 12% des femmes ont subi des actes de violence physique au cours des 12 derniers mois.

---Publicité---

La proportion des femmes ayant subi des actes de violence physique au cours des 12 derniers mois est la plus élevée dans le département de l’Alibori (22%).

Une femme sur 10 a subi des violences sexuelles à un moment quelconque. 5% des femmes ont subi des violences sexuelles au cours des 12 derniers mois. La violence sexuelle récente est la plus élevée dans le département du Plateau (9%).

Dans l’ensemble, 42% des femmes en union ou en rupture d’union ont subi des violences conjugales (émotionnelles, physiques ou sexuelles) de la part de leur mari ou partenaire à n’importe quel moment et 32% ont subi des violences conjugales au cours des 12 derniers mois. Plus de la moitié des femmes dans les départements de l’Atacora et du Plateau ont subi des violences  conjugales à n’importe quel moment de la part de leur mari/partenaire actuel ou le plus récent.

---Publicité---

2 commentaires
  1. sultan aziz dit

    l’image..ne correspond…pas du tout à l’article..

    ici c’est l’image d’une femme…en joie…et au 7eme ciel…..bien mattée…fouillée…et qui donc jouit…

  2. Romeolover dit

    Il faudrait peut etre que la femme beninoise arrete de provoquer de hurler de tourmenter de reprimer de frustrer,specialité beninoise…apprenne le respect de son homme la soumission et a aimer son homme vraiment et non pour le materiel et le comfort. Quand une femme bombe le torse et veut en decoudre comme un homme, l’homme n’a plus rien a faire avec elle, elle ne comprendra pas et tentera de le retenir s’en suivent les violences…ceci dit certains hommes abusent de leur position ils sont a condamner.

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus