Bénin: Jusqu’où ira Candide Azannaï dans sa randonnée solitaire ?

Candide Azannaï est imperturbable et droit dans ses bottes. L’animal le plus redouté du landerneau politique béninois n’est nullement ébranlé par les tenants du pouvoir. Isolé de toutes les forces politiques se réclamant de l’opposition, le Président de Restaurer l’Espoir est réduit depuis peu à des séances d’échanges avec différentes couches sociales du pays. Mais la destination de cette démarche solitaire dont lui seul connaît le planning, reste inconnue.

Après avoir rompu officiellement les amarres avec le régime en place en démissionnant du gouvernement, Candide Azannaï ne manque aucune occasion pour tirer à boulets rouges sur la gestion politique de Patrice Talon. Invité à la séance de concertation initiée par le chef de l’Etat, le lundi 15 juillet dernier, le Parti Restaurer l’Espoir a manqué à l’appel. Parce que selon Candide Azannaï, ‘’il n’y a rien dans le dialogue que le départ de Talon. Tous ceux qui vont discuter avec Talon perdent leur temps’’.

---Publicité---

Pendant qu’il était campé sur sa position, la quasi-totalité des partis ont pris part à la séance. Même la rencontre avec le ministre de l’intérieur le jeudi 18  juillet pour la formalisation de son parti en vue des prochaines consultations électorales a été boycottée. Mais les entretiens avec les couches sociales s’enchaînent et vont bon train au siège du parti. Ce jeudi 18 juillet, pendant qu’il était attendu au ministère de l’intérieur, le président de Restaurer l’espoir décryptait l’actualité politique au siège du parti. Les invités ont été entretenus sur les dits et non-dits du communiqué final du 55è sommet de la CEDEAO sur la situation politique au Bénin. La conférence publique a également tourné autour du thème : « Illusions et leurres de l’invitation à la rencontre du 15 juillet 2019 à la Présidence de la République ». Une suite logique des différentes entrevues initiées par l’homme isolément. A la question de savoir pourquoi des séances d’échanges en lieu et place d’autres actions, l’homme répond : « La première arme (de lutte pour la restauration de la paix ndlr) reste la communication. Il faut expliquer et réexpliquer tout au peuple afin de l’amener à se décider. Lorsqu’on va mettre la majorité  au même niveau d’information, on saura ensuite sur quel bouton appuyer pour continuer la lutte’’.

Une lutte dans la division est vouée à l’échec

Manifestement l’opposition ne tient plus le même langage. La preuve, l’Union sociale libérale de Sébastien Ajavon, Forces cauris pour un Bénin émergent de Boni Yayi étaient à la table de concertation avec le chef de l’Etat. Les responsables ont même rencontré le ministre Sacca Lafia conformément aux résolutions prises lors des échanges avec Patrice Talon. Ces formations politiques sont en instance d’être formalisées avec une existence légale. Candide Azannaï et son parti sont restés distants de toutes ces étapes. L’homme a préféré accentuer ses discussions avec le peuple parce qu’il ne voit nullement l’opportunité d’un dialogue avec l’actuel locataire de la Marina. Des démarches opposées qui prouvent à suffisance que la barque de l’opposition tangue. Komi Koutché, depuis son exil, semble voir venir le danger et donne l’alerte. « J’espère bien que ces valeureux hommes que j’ai connus pour leur attachement à un certain nombre de principes continueront d’être convaincus qu’une liberté durable arrachée à l’oppresseur au prix de douleur vaut mieux qu’un semblant de paix obtenue dans une compromission dont seul l’oppresseur connaît l’agenda ». Autrement dit, l’opposition doit serrer ses rangs pour mener des actions communes contrairement à ce qui s’observe.

 

 

---Publicité---

16 commentaires
  1. Fracasse dit

    Il n’ira nulle part. Son club électoral de quartier est mort!! C’est le terminus pour ce politicien qui a besoin d’éducation.

    1. Ledoux dit

      Faux !!

  2. Ledoux dit

    Le journaliste Hervé Ganhouegnon, divisé l’opposition. Vos mots et verbes utilisés me font penser aux Klėbės jadis connus sur ce forum.
    Qui vous a dit que l’opposition est divisé ?
    Ok cest

  3. Ledoux dit

    Ok c’est votre point de vu en tant que journaliste. Les allemands disent à propos de vos dires ( einsichtig). C’est à dire, vous ne voyez seulement plus dans un thème. Et vous banaliser

  4. Ledoux dit

    banaliser le côté qui vous semble bon. Pour ne pas aussi dure, vous dramatiser les choses

    1. fEYI dit

      Ledoux je te soutiens à 100% on aura tout vu Bénin
      Adjavon on le sort du pays pour 18kg de cocaïne pure
      Zinzou inéligible pour 2021 pour dépassement de frais de campagne
      Yayi pousser à sortir du pays pour …….
      Mentognon on le laisse pourrit en prison
      Komi koutché lui on veut même pas voir ses ongles au Bénin
      Koyiiiiiiiiii le Bénin révélé on voit loin dans vos jeux tellement c’est gros comme le nez au milieu du visage.
      Soyons sérieux.

  5. Ledoux dit

    Azanai est sûr la bonne voie. Le certificat de conformité n’existe pas dans la constitution. Cela a été inventé par le gouvernement. Donc il n’a pas besoin de faire la queue pour une chose qui n’existe pas.
    Les partis politiques ne souffrent de rien. C est seulement du bluff, du show. Et Azanai N est pas dupé à ce point.

  6. Ledoux dit

    Je suis Légaliste, si quelqu’un fait bien je dis, si C est mauvais aussi je dis.

  7. Ledoux dit

    Mr le journaliste Hervé Ganhouegnon, soyez honnête. Est-ce que vous en tant que béninois, trouvez normale, dis bien trouvez vous normal que le Gouvernement chasse les potentiels Candidats à la présidentielle de 2021 hors

  8. Ledoux dit

    hors du pays?
    Dites moi vous n’êtes pas conscient de ça? Si non, vous n’êtes pas béninois. Ou bien la puissance d’argent vous a rendu aveugle sur les réalités

  9. Ledoux dit

    Vous pouvez me BLOQUER je m’en fou. Je suis fâché de ce qui se passe dans mon pays. Et il y a des gens comme vous qui appuie cette merde

  10. Ledoux dit

    Dieu, Dieu va s’en charger de vous. Je laisse tout dans la main de Dieu. Attendez et voir sa réaction.
    Je dis bien vous pouvez me Bloquer je m’en FOU. Honte à vous, honte à votre profession

  11. Ledoux dit

    votre profession qui supporte du faux.
    Le ministre a plaidé aujourd’hui pour que Lionel Zinsou soit condamner Personnalité inéligible.
    On l’accuse de tout sans preuve. La cour cour refuse de donner les preuves à la défense.
    Vous trouvez ça normal?
    Moi non!
    Ajavon 18 kg de poudre qui n’a pas de preuve. Oh mon Dieu quel malheur.

  12. Ledoux dit

    Il n’y aucune force plus que celle de Dieu. Aucune!
    La réaction de Dieu sera pour ceux qui sentent en position de force vraiment CATASTROPHALES. Ils seront réduits à NÉANT.
    JE NE PARLE PAS DE N’IMPORTE QUOI. Dieu à son Plan pour ceux là

  13. Ledoux dit

    Les hommes en Robes noires et chapeaux dont on dit des Sages. Ceux -là ne sont pas Sages.
    Ils ne sont pas du tout des gens de bonne foi. C’est des gens qui sont prêt à mettre du feu dans notre pays. Que Dieu nous en épargne.
    Ce sont des gens à ne pas croire.
    Je dis bien vous pouvez me BLOQUER je m’en FOU. Car ce nest pas seulement votre site qui existe dans le monde. Ça vous méritez cette réaction de ma ma part

  14. Coovy dit

    Ledoux ne veut laisser aucune place à un autre avis.
    Laissons-lui le forum !

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus