Bénin-Bis repetita ! vers une nouvelle exclusion des partis de l’opposition ?

 Des partis de l’opposition pourraient mordre à l’appât. Invitées à se formaliser en vue de prendre part aux prochaines consultations électorales qui se tiendront dans quelques mois, l’Union sociale libérale, Force cauris pour un Bénin émergent et les autres jouent les prolongations. Une attitude qui au-delà des considérations politiques pourrait créer à nouveau d’énormes préjudices aux concernés.

L’Union sociale libérale de Sébastien Ajavon et Forces cauris pour un Bénin émergent de l’ex-chef d’Etat, Boni Yayi traînent les pas quant aux directives issues de la concertation du 15 juillet dernier. Pour rappel, il avait été décidé que ces partis ajoutés à ceux ayant pris part aux discussions avec le président Patrice Talon se rapprochent du ministère de l’intérieur pour se faire délivrer le certificat de conformité tout en prenant le soin de mettre à jour leurs dossiers. Mais avant, ils doivent organiser une réunion constitutive et faire une déclaration administrative. Toute chose que les concernés considèrent comme un marché de dupe. En attendant la position officielle des Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) probablement le 25 juillet, l’Union libérale sociale (USL) ne compte pas satisfaire aux nouvelles exigences citées supra  et qualifie « d’illégales ».

---Publicité---

« Après consultation des instances de notre parti, après consultation des militants…Et après avoir étudié naturellement les injonctions « illégales » du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, notre parti oppose un refus ferme et catégorique  face aux écrits « illégaux » du Ministère de l’Intérieur », a déclaré Donklam Abalo au micro de Sikka Tv. Selon le responsable à la communication du parti, l’USL avait déjà produit tous les documents nécessaires exigés par la loi pour obtenir son statut juridique. « En allant devant le Président et le Ministre nous attendions simplement que les documents officiels du parti lui soit remis; ça n’a pas été le cas. Nous avons éprouvé à nouveau la mauvaise foi de nos gouvernants, et aujourd’hui nous sommes en mesure de dire que nous ne répondrons à aucun injonctions « illégales » du Ministère de l’Intérieur », a-t-il martelé.

A l’image du processus électoral ayant abouti à l’élection suivie de l’installation des députés de la 8ème législature, le parti de Sébastien Ajavon enclenche  un bras de fer avec l’exécutif dont le lendemain est incertain.

Restaurer l’espoir complètement à part

Le parti Restaurer l’espoir boycotte  l’éventualité de tout dialogue politique. Selon Candide Azannaï, président du parti, ‘’il n’y a rien dans le dialogue que le départ de Talon. Nous n’avons rien à négocier avec lui. Tous ceux qui vont discuter avec Talon perdent leur temps’’. La preuve, il a boudé la rencontre initiée par le chef de l’Etat le 15 juillet au Palais de la Marina y compris celle avec le ministre de l’intérieur le 18 juillet foulant au pied les nouvelles dispositions électorales. Selon la nouvelle charte des partis politiques, Restaurer l’espoir, Usl, Fcbe, PCB etc… n’ont plus d’existence juridique depuis le 17 mars 2019. En clair, ils ne peuvent participer à l’animation de la vie politique en l’état. Or les  élections municipales et communales s’annoncent à grandes enjambées. Et connaissant le jusqu’auboutisme de Patrice Talon, il est à redouter le scénario du scrutin législatif où seuls les partis de la mouvance présidentielle ont pu siéger à l’Assemblée nationale.

Pourquoi les partis hésitent

Me Kato Atita voit un guet-apens dans les nouvelles exigences du ministre de l’Intérieur aux partis politiques en quête d’existence légale. Invité sur Soleil Fm, l’avocat lève le voile et estime que la demande d’un autre congrès constitutif et l’exigence de se débarrasser des personnes condamnées par la justice ou susceptibles de l’être n’est pas anodine. Pour lui, si les partis concernés accèdent à l’exigence d’un autre congrès constitutif, c’est qu’ils reconnaissent eux-mêmes qu’ils n’existaient pas avant les législatives du 28 avril dernier. Selon lui, le pouvoir pourrait s’en servir pour amener les leaders de ces partis à répondre des charges de troubles à l’ordre public pendant la période électorale par des formations qui n’avaient aucune existence légale. Concernant le second point, il vise à amener les partis Fcbe et Usl à lever eux-mêmes les obstacles à la poursuite de leurs présidents d’honneur respectifs devant les juridictions

A tout prendre, il y a urgence de poursuivre les pourparlers et faire des concessions des deux parties  pour éviter l’enlisement de la crise politique.

---Publicité---

20 commentaires
  1. Coovy dit

    J’ai toujours dit sur ce forum que le dilatoire allait continuer, pour des raisons évidentes : incapables de s’unir en un grand bloc politique, ces partis, dits de l’opposition, savent que leur division ne leur permet de gagner aucune élection. Ayant honte d’étaler leur échec au grand jour, ils recommencent à exiger la dissolution de l’Assemblée Nationale et le retour sans conditions à l’ancienne charte des partis, l’impunité pour ceux qui ont des problèmes avec la justice….
    Bientôt, ils nous diront encore qu’ils ont été exclus des élections communales, municipales et locales !
    C’est très bien, car ils montreront au peuple béninois leur vrai visage sous peu.

  2. Dona dit

    Si vous êtes autant sûr qu’il ne peuvent pas gagner les élections, laissez-les competir et les urnes en décideront par elle-même. Quel loi oblige des partis politiques à fusionner obligatoirement ? Votre problème il est ailleurs. Ce pays nous appartient tous. Vous les klébés c’est votre job de justifier l’injustifiable. Votre ventre vous perdra.

    1. Ledoux dit

      Bien dit Dona. Maintenant j’écris mes commentaires sans répondre à ces maudits Klėbės qui racontent des inepties sans tête ni pied.

    2. TOUTOUOLA dit

      En Europe, des partis renaissent tous les jours- on s’en fou ce n’est qu’une personne morale qui change d’habile. Alors cette excuse de ne pas vouloir se reconstituer pour participer d’abord aux législatives et bientôt à ce rythme ce sera les municipales et locales…..C’est viscéralement mauvais. Ils ne veulent pas se faire rattraper par leur actes depuis 30 ans. La boite de pandore serait ouverte

  3. Ledoux dit

    Le gouvernement talon joue au malin. Et l’opposition à un pas d’avance sur le gouvernement.
    Si Azanai n’est pas

  4. Ledoux dit

    n’était pas présent, c’est que celui ci sait bien que son Parti Le RE ne souffre d’aucune existence Juridique. Donc pas la peine de s’y rendre.

  5. Ledoux dit

    Le comportement du gouvernement que nous assistons maintenant, devient ouest devenu une Bombe à retardement.
    Les municipales s’annoncent et les présidentielles aussi. Le dégel de la crise se ferait attendre

  6. Ledoux dit

    Ce que Talon et son ministre de l’intérieur saka dafia font c’est ce qu’on appelle en allemand ( Ramba Samba ).
    Teinter et les prendre dans le piège.

  7. Ledoux dit

    Feinter et les prendre dans le piège.

  8. sultan aziz dit

    un peu d’histoires…ne fait pas du mal…

    Au plus fort…de la montée du régime nazi en allemagne….il a eu des grands esprits intellectuels…pour le cautionner..et le justifier….avec des arguments….apparemment pertinents..

    Chez nous au benin…dans les années..70 80….il ya vait des papes…qui nous persuadaient….que tous ceux qui étaient contre le regime kérékou…étaient des terroristes

  9. sultan aziz dit

    moi…je ne suis plus…et ne regarde plus certaines chaines..de tv et leur débats….puisqu’on a envie de vomir à entendre..certains….qui par…leur contorsion sémantique…pensent que les beninois…sont tous des cons..incapables de réfléchir
    Qui ne sait pas…aujourdhui….que ce systeme….est fait…de prédateurs..soucieux…de perenniser leurs acquis…

    Pour moi…chaque jour qui passe est une perte de temps…et le peuple en a marre…des discours

    En effet….rien ne tiens plus…sur la route (aucune inst….)

    Tenez..

    Les deux généraux de la polices..seront arrétés….dans les jours à venir…quitte à trouver…quelque chose..à leur coller…

    Et vous verrez…..que ce sera le début…de leur…enfer

  10. sultan aziz dit

    j’ai eu à dire…que la conf nat…de…1990…était un échec….et la const..issue de cette conf…a montré.. ses failles

    Personnellement….et individuellement…je suis convaincu d’une chose…..c’est qu’il faut toujours sanctionner..une faute commisse…et récompenser…tout acte posé dans le sens du bien

    Sous le prétexte…de la paix sociale…kérékou et es amis ..ses barbouzes n’ont pas rendu gorges….par un jugements..et l’indeminisations des victimes….de ce régime

    Pédagogiquement c’est une erreur…que nous payons….puisque..pendant..10 ans..on a vu les memes tortionnaires..leurs victimes

    Si saka lafia le balafré…djogbenou,quenum..et…666 se permettent de rééditer…ce qu’on a combattu…c’est que les leçons n’ont pas été tiré

  11. sultan aziz dit

    80% des gens qui se disent leaders de l’opposition…azanai,atchadé et autres dits leaders d’opinion…n’ont pas mon age…ni mon parcours académique…

    Ceci étant dit….ils ont bénéficié…des retombées de leurs engagements politiques…

    Est il…exagéré de leur demander..des sacrifices..pour ce peuple…?

    Une bande de prédateurs..économiques…nous narguent..

    Mes parents…nordistes..cotonculteurs..esclaves modernes…..soumis aux pesticides,…sont contraint de fournir de la matière premières..aux usines…de…666

    Le sol,l’environnement..de mon nord natal…détruits par les engrais chimiques

    J’en appelle..à chabi sira pour la mobilisation générale…et foutre…tous nos freres traites..dehors…

    1. TOUTOUOLA dit

      Toi qui es si vieux…..C marrant que tu dise cela Sultan Aziz. Les gens du Nord. Il me semble que ton père du Nord Kérékou (paix à son âme) n’a pas réussi à t’amener au pouvoir assouvir tes fantasmes!!! Mais au fait, TU ETAIS OU? Caché dans les bois en attendant qu’on vienne te chercher pour tirer sur les soldats de la république? Tu peux donner la vraie version des faits dans le nord…!

  12. TOUTOUOLA dit

    Il n’y a jamais eu d’opposants au Bénin. Uniquement des mécontents qui n’aiment pas le pays, ni les béninois. 3 partis qui se prennent pour les dieux tous puissants et qui n’ont jamais fait un seul miracle depuis 30 ans. Ils ont développer l’art de la diversion en faisant croire au monde que le modèle démocratie au Bénin était sein. Cette même démocratie depuis 30 ans tissée sur un nid de corruption et d’incompétence sans précédent. ARRETEZ DE VOUS FOUTRE DE LA GUEULE DES GENS…….Vous êtes démasqué enfin, vous êtes pris au piège. Bébattez-vous comme des bêtes étouffées. 90% des béninois ont déjà ouvert les yeux.

  13. sultan aziz dit

    toutouola..tu as vu juste

    90%….voire..96% des beninois ont ouvert les yeux…en boycottant….l’imposture d’élection..du…28 avril

    Et à partir de désormais…666 ses amis sont hors la loi et illégétimes..

    Azanai a raison..de dire qu’on ne peut discuter..avec hitler des tropiques et ses goebbels,…et autres goering…

    vénal,prédateur….il ne perd rien à attendre

    Tous ses biens..seront consumés par le feu de la colère..en seulement…une journée…

    le balafré..exécuteur….666…ses deux fons…djogbenou et quenum (vecteurs génétiques du malheur du benin)….passeront…….par….

  14. sultan aziz dit

    péremptoire…azanai dit…ce qu’il faut négocier avec talon…c’est son départ…!!!

    Moi je dis…le plus fondamental…pour nous…peuple du nord du centre…du sud ouest et est…ce qu’il faut négocier…c’est extirper…le genre fon de notre nation

    ils sont la source de tous nos problémes.

  15. TOUTOUOLA dit

    Je me souviens d’une belle phrase de YAYI , sommairement  » Si on devait publier tous les rapports d’audit dans ce pays, ce sont tous les responsables qui iraient en prison…. ». Dixit le gars qui a régné pendant 10 ans sur un modèle parfait de démocratie…LOL

  16. sultan aziz dit

    dans tous les sites…dans tous forums…il n’a pas un post de ma part…pour dire que yayi fut…un model de gouvernance…

    le regime..de yayi fut le plus populiste..le plus…mal géré…mais..la force de ce régime…est que toutes les régions les ethnies…y participaient..à la bamboula

    Gouvernance à vue..ou on posait des actes..et on réflechit apres..

    Et pourtant…666 ses deux avocats.. et l’esclave balafré..de pérérè…c’est ce que nous avions de pire

  17. sultan aziz dit

    j’anticipe…..!!

    Il est hors de question…que les cadavres…de tous les éléments…de ce systeme..reste au benin..

    On les jéte à la mer…

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus