--- Publicité---

Nigéria : au moins 25 villageois massacrés dans le nord-ouest

Les autorités de l’État de Sokoto, dans le nord-ouest du Nigéria, ont déclaré que des hommes armés avaient tué au moins 25 personnes lors d’une série d’attaques qui ont visé plusieurs villages.

Les habitants affirment que les hommes armés ont pris d’assaut quatre villages du secteur Rabah, dans l’État de Sokoto, à moto, en tirant sur des personnes sans distinction. Les blessés ont été transportés à l’hôpital. Les victimes des incursions du week-end, la plupart d’entre elles étaient des personnes âgées, ont été enterrées dans la ville de Rabah. Des représentants du gouvernement de l’État de Sokoto, dont le gouverneur Aminu Tambuwal, ont à nouveau assisté aux funérailles. Ils ont de nouveau appelé les forces de sécurité à faire davantage pour contenir la violence incessante. La police a déclaré avoir arrêté quatre suspects dans le cadre des dernières attaques meurtrières.

---Publicité---

Le nord-ouest du Nigéria est en proie à des gangs criminels qui se cachent généralement dans de vastes forêts et effectuent fréquemment des raids meurtriers sur des communautés, ainsi que des enlèvements contre rançon. Le déploiement de milliers de soldats par le gouvernement nigérian n’a jusqu’à présent pas permis de mettre fin à la violence. Une situation d’insécurité dans laquelle se retrouve cette partie du grand Nigéria alors que le pays doit aussi faire face à la menace terroriste.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus