Crise au Soudan : le pape François se prononce sur la situation

Le pape François a appelé à la fin des violences au Soudan et à la reprise du dialogue après l’aggravation de la crise dans le pays le 3 juin lorsque la police a dispersé un sit-in près du siège de l’armée à Khartoum.

« Les nouvelles en provenance du Soudan ces jours-ci évoquent douleur et inquiétude. Prions pour ce peuple afin que la violence cesse et que le dialogue aide à retrouver le bien-être commun », a déclaré le Pontife Romain devant les fidèles après la célébration de la messe de la Pentecôte à Saint-Pierre Place de Pierre au Vatican. Cette déclaration intervient après que des soldats soudanais ont pris d’assaut le 3 juin le camp de tentes installé devant le quartier général de l’armée afin de demander une transition rapide vers un régime civil. Selon le ministère soudanais de la Santé, 46 personnes ont été tuées dans la répression. L’opposition affirme que le nombre de morts aurait atteint 100 personnes.

---Publicité---

Le Soudan a connu des mois de manifestations antigouvernementales, qui ont abouti au coup d’État militaire du 11 avril. Le Conseil militaire transitoire au pouvoir au Soudan a pris le pouvoir et s’est engagé à organiser de nouvelles élections dans les deux ans. L’ancien président Omar Bashir, au pouvoir depuis 30 ans, a été renversé puis emprisonné. Cependant, les manifestations se sont poursuivies, les protestataires exigent à présent que l’armée passe le pouvoir à une nouvelle administration civile.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus