Bénin: l’unité spéciale de surveillance des frontières mise en service à Madécali

Le Bénin se dote d’une unité de surveillance des frontières. Le nouveau site devant abriter le détachement de la marine nationale est inauguré ce mercredi 12 juin par le préfet de l’Alibori Moussa Mohamadou. C’était en présence de plusieurs autorités politico-administratives.

L’agence béninoise de la gestion intégrée des espaces frontières (Abégief) célèbre la semaine des frontières depuis quelques années maintenant. Pour marquer d’un sceau l’édition de cette année, elle a installé une unité devant assurer la surveillance des frontières dans le Nord-Bénin. Le joyau devant abriter le détachement marine est réalisé à un coût global de 235 millions de nos francs.

---Publicité---

A l’inauguration, le maire de Malanville, Dandakoé Inoussa a exprimé sa fierté et sa satisfaction d’être parmi les témoins de cette grande avancée dans la stratégie de sécurisation des frontières béninoises. « La réalisation et la mise en service de plusieurs infrastructures socio-communautaires et sécuritaires dans les arrondissements de Garou et Madecali vont permettre d’améliorer le quotidien de mes administrés. Et toutes ces actions marquent la présence de l’Etat béninois aux côtés des populations », a déclaré l’élu.

Le préfet de l’Alibori a rassuré le directeur général de l’Abégief de veiller à l’entretien de l’ouvrage. Le DG/ Abégief, Marcel Baglo, a réitéré la volonté du gouvernement de sécuriser les frontières du Bénin en ce moment où le terrorisme sévit au sud du Sahara.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus