Bénin: après l’accalmie, nuit chaude et tendue à Tchaourou , un lourd bilan

La ville natale de l’ancien chef d’Etat Boni Yayi est à nouveau le théâtre des manifestations sanglantes. Après un calme apparent, les populations ont redoublé d’ardeur dans la nuit d’hier à ce mercredi. La riposte des forces de l’ordre ne s’est pas faite attendre. On dénombre tôt ce matin plusieurs blessés graves de part et d’autres avec à la clé,  la réduction du commissariat de la ville en cendres.

Tchaourou, s’est réveillée ce matin avec un bilan très lourd à l’issue des émeutes post-électorales. Tout est parti, selon certaines sources, de l’interpellation d’un supposé meneur de troubles à l’ordre public le jour du scrutin législatif. Après son interpellation par la police sous l’égide du directeur départemental de la police du Borgou, les populations ont manifesté leur mécontentement réclamant la libération pure et simple de leur frère. Les forces de l’ordre appuyées par les forces de défense ont pu disperser la foule dans la journée de lundi 10 juin.

---Publicité---

Le calme y est revenu au point où les candidats à l’examen du certificat d’études primaire ont pu composer dans la journée d’hier mardi 11 juin. C’est sans compter avec la résurgence de la situation dans la nuit. Les populations exigent toujours la remise en liberté de leur frère interpellé. Dans la foulée, il y a eu plusieurs casses. Le domicile d’un homme politique proche du pouvoir a été incendié, le commissariat de la ville aussi. La police a dû recourir à l’usage de ses moyens pour dissuader les populations. Le bilan provisoire, selon nos sources, révèle plusieurs blessés graves tant au sein de la population que dans le rang des hommes en uniforme.

Aux dernières nouvelles, les agents de police et de l’armée de Parakou sont venus à la rescousse pour le retour à la normale ce matin. Cependant, il faut noter que le calme reste toujours précaire pour l’instant.

---Publicité---

31 commentaires
  1. Fido dit

    Nous avons eu la malchance d’élire un nago à la tête du pays en 2006. C’est vraiment dommage. Ils pensent que le pouvoir a commencé par eux..? C’est quoi cette histoire. Une bande de délinquants, il faudra les mater proprement. Et surtout trouver les commanditaires de ces actes et leur faire regretter cela. Le pouvoir n’est pas une affaire d’ethnie. Si les frères et sœurs de tout les anciens présidents devaient s’attaquer au successeur de leur frère je pense que Yayi n’aurait jamais été président.
    Ils mettent du discrédit sur leur ethnie sans le savoir. Bande de délinquants. Plus jamais un nago au pouvoir au Benin

    1. basbus dit

      raciste de merde. toi qui parle tu es d’ou ? en quoi le fait qu’il soit nago te pose un probleme ? clochard. N’insulte pas les beninois parce qu’ils ne sont pas e la meme ethnie que toi

      1. Fido dit

        Hahahah. Sale con. Si tu es Nago tu devrais avoir honte. Et dire à tes frères que le Benin n’est pas leur propriété. Un Nago fait seulement 10ans au pouvoir et après a moindre chose quand il n’y a pas soulèvement à tchaourou, c’est à kilibo ou encore savè. Bande de sauvages. Le jour Yayi sortira de sa maison on verra tout les chasseurs nago qui y sont caché. C’est quoi votre problème. Avant lui il y a eu des president même qui ont fait 27ans au pouvoir. Plus jamais un nago au pouvoir vous verrez

    2. Ledoux dit

      @ fido tu parles enfant vraiment. Tu es regionaliste toi, tu es un enfant. Une personne adulte ne peut parler ainsi.

    3. Ledoux dit

      Donc pour toi, se sont des Nagots seulement qui vivent a Tchaourou. Faut pas etre Mouton comme ca. Les evenements du 1 et 2 Mai 2019 quand la tentative d’arrestation echouee de Yayi, ceux qui se sont soulever a Cotonou contre cette arrestation sont tous des Nagots?.
      Il faut etre seulement un Ignard pour s’exprimer ainsi

      1. Fido dit

        Hahah. @ledoux, toi tu vaux pas la peine. Pintade de brousse.

    4. LE PAYSANT dit

      nous avons aussi la malchance d’elire un homme de huida a la tete du benin il croie que il a titre foncier du Benin en main; donc il ce croie tous permi . Il ce trompe

      1. Tchede dit

        Merci, belle analyse Le PAYSANT.

    5. Sharo dit

      Je te croyais plus intelligent.

  2. Ledoux dit

    Mon Point de vu, c’est que la Police laisse la Population en paix, et de cesser de provoquer.

    1. Aziz dit

      @ledoux..Ah bon hein..! Qu’on vous laisse faire ce que vous voulez..? Vous vous croyez dans la forêt..?

      1. Ledoux dit

        @ Aziz, est-ce que tu comprends meme ce qui est ecrit. C’est quoi un  » suppose meneur « , alors un Suppose meneur ne doit a etre accuser.
        La Police est allee l’arreter comme si la Police l’avait arreter au Moment des Faits ( Fraglant Delis ), ce qui n’est as le cas.
        C’est seulement en Afrique que cela peut se passer sans consequence pour la Police.

      2. Ledoux dit

        Je ne sais pas ce que la Police apprend dans l’ecole de Police. Seulement de Policiers Kpayo

      3. Tchede dit

        Toi va bien te renseigner pour savoir qui est ton vrai papa ?
        Tu dois être un enfant batard et toxicomane comme ton patron Talon. Tu divagues dans tes propos malhonnêtes, hypocrite.
        Ouidha ne produit et ne produira jamais rien de potable. Premier chef sorti de lui et grande tragédie pour le peuple. Ça donne à réfléchir cette ville historique de l’esclavage.

      4. Tchede dit

        Je parle bien de @Aziz ci dessus ??

  3. Ledoux dit

    Un Lourd Bilan, je croyais qu’il y avait des morts et Blesses. Il y a seulement la maison d’un Pro 666 et le commissariat qui ont ete incendie.
    Cela est due a L’arrestation d’un Citoyen  » suppose meneur  » ne veut pas dire COUPABLE il faut l’arreter. Alors la faute, c’est la Police.

    1. Tchede dit

      Talon avait bien dit au corps diplomatique que le processus électoral est archivé n’est ce pas ?
      Pour quoi fait-il encore de chasse au sorcière pour provoquer à nouveau la violence ? En plus qu’il a assigné en résidence surveillée un ancien président de la république Boni Yayi, l’enfant du milieu, si vous refusez de le reconnaître comme la votre. Je suppose qu’il y a bien de personne à tchaorou qui ont voté pour Talon en 2016 parmi les Nagots ??

  4. Lucas Medji dit

    Cela veut dire quoi au juste ? , certainement que ces illétres de tchaourou ne savent pas ce qu’on appelle  » presumé  » mais je les comprend car ce n’est pas de leur faute c’est la faute à yayi car c’est lui qui est à la base de tout ce qui se passe dans sa commune.
    D’abord , pour moi on peut detruire tout ce que yayi a construit pendant dix ans cela ne me concerne pas car il faut un canular, un drogué pour detruire les bien publics et privé sous pretexte qu’un de leur fils a été arrêté.
    Si les gens du nord pensent que ceux du sud sont bête qu’ils se debarassent de leur tête le plus tôt possible car nous autres nous reflechissons très bien avant d’agir non seulement ça nous ne souffrons pas d’une maladie que vous souffrez communement appeler  » trisomie 21 « . En tout cas il faut bête pour detruire la residence privé de l’un de ces frères sous pretexte qu’il soutient le president TALON cela ne revèle t-il pas de l’incivisme ?

    1. LE PAYSANT dit

      sè normale tu est comme ce que tu défant vous vous croiyé au déçu de tous Mai détende vous le Bénin nous apartiens tous donc sa va te ratrapee aussi

  5. martin dit

    des animaux aussi indiciplinés doivent etre traité en conséquence. nous sommes dans un pays de paix et l’ordre doit regner. force reste à la loi!

  6. SAS dit

    Pour des intellectuels éclairés que nous avons tous l’air d’être, le régionalisme ne doit pas plomber le niveau du débat.
    La méchanceté et la haine ne peuvent être associées à l’appartenance à une région.
    On entend souvent généraliser que les gens de Ouidah sont mauvais du fait du rôle qu’ils ont joué lors du commerce triangulaire.
    Nous avons élu à la tête du pays un président natif de Ouidah qui pouvait accessoirement contribuer à gommer cette image négative que l’opinion colle à toute une région.
    Le président, par des méthodes que d’aucuns qualifieraient de digne de ses origines, a élu à la cour constitutionnelle un homme d’Abomey. Voilà une autre région assez décriée au sein de l’opinion. Ce « Danmeynou » détenait l’opportunité de laver l’honneur des natifs d’Abomey … on connaît la suite.
    Si ceux que nous élisons à la tête de nos institutions et sur qui sont braquées les lanternes du pays pouvaient mesurer la latitude de leur mission, agir avec cœur, équité et justice, tous ces préjugés disparaîtraient avec les générations.

    On ne le dira jamais assez. Talon à commis la plus grave faute politique en écartant 90% de la population du jeu électoral. Le mal appelle le mal et c est celui qui a commencé qui est le premier coupable.
    Quelle force Talon a pour contenir la colère montante de plus de 90% des béninois ?
    Ce Talon qui en 2016 fêtait sa victoire du haut de ses 65% a tellement usé de la ruse pour se rabaisser à 5% dans l’opinion.
    La ruse a fait de l’ombre à l’intelligence au sommet de l’Etat. Ce gouvernement est têtu et suicidaire.
    On ne peut pas prôner la paix chez des gens qu
    Ce qui se passe à TchaourouOn ne le dira jamais assez. Talon à commis la plus grave faute politique en écartant 90% de la population du jeu électoral. Le mal appelle le mal et c est celui qui a commencé qui est le premier coupable.
    Quelle force Talon a pour contenir la colère montante de plus de 90% des béninois ?
    Ce Talon qui en 2016 fêtait sa victoire du haut de ses 65% a tellement usé de la ruse pour se rabaisser à 5% dans l’opinion.
    La ruse a fait de l’ombre à l’intelligence au sommet de l’Etat. Ce gouvernement est têtu et suicidaire.
    On ne peut pas demander la paix à des gens qu’on a frustré tout en multipliant d’autres actes de provocation et de frustration à leur endroit.
    Ce qui se passe à Tchaourou était prévisible. Et ce n’est qu’un début. Les chars, les armées ne pourront rien face à une population déterminée si celle se décide à rétablir ses droits et la justice confisquée.
    Aujourd’hui c’est Tchaourou. Demain, d’autres fiefs pourraient se rallier à la même cause.
    Au gouvernement d’anticiper et de commencer avant toute chose par rendre à Yayi Boni ses libertés consacrées par la constitution et de cesser toutes les arrestations arbitraires pour délits d’opinion ou de manifestation en lien avec vos élections législatives non inclusives !
    Enlevez d’abord la poutre de votre œil ; alors vous verrez clair pour enlever la paille qui est dans l’œil du citoyen.

    1. Line hkp dit

      Merci

  7. abel dit

    Nous voulons la paix au Benin, que chacun reconnaisse sa place et autorité et citoyen.

  8. Coovy dit

    Il est inutile de se voiler la face ! Depuis 1960, il y a toujours eu au Bénin des régions qui se sont toujours soulevées quand leurs ressortissants perdent, ou sont en passe de perdre le pouvoir. Les années 1963, 1991, et maintenant 2019 ont connu des événements politiques malheureux. Mais, c’est le Bénin, et nous devons gérer la situation ensemble.
    Ce qui est inadmissible et qui doit être arrêté coûte que coûte, c’est l’apologie de l’impunité. Que des citoyens pensent que ce n’est pas grave de tirer sur la police, de brûler des édifices publics et des biens appartenant à des Béninois, cela commence à dépasser les limites du tolérable, et tout État responsable devrait prendre toutes les mesures urgentes pour y remédier. C’est maintenant où jamais, qu’il faut arrêter ce désordre. Les défis de développement sont trop grands pour que le Bénin se laisse distraire par des fauteurs de troubles peu civilisés.

  9. Seko dit

    En tout cas, toutes les autres régions et ethnies suivent les comportements de ces sauvages de Tchaourou. Mais, on sait que tout le monde n’est ni mouton ni idiot à Tchaourou. C’est justement ceux qui refusent de suivre comme des moutons qui sont ciblés. N’importe comment et à n’importe quel prix, les délinquants seront châtiés. S’ils avaient un brin de dignité, ils devaient plutôt avoir honte de leur soulard irresponsable qui ne fait honneur à personne

    1. basbus dit

      ceux qui pronent la haine raciale comme toi ne devraient pas avoir le droit de poster sur ce site

  10. paysan dit

    C’est la milice privée en gestation de Yayi boni qui a opéré à tchaourou le jour des élections et s’est déplacé à Cotonou les 1er et 2 mai pour incendier et casser à cadjehoun qui entre encore en action. Le gouvernement se doit de prendre des mesures qui s’imposent

  11. Lucas dit

    Si le Benin etait comme le soudan pensez-vous que nous n’allons pas enregistrer des morts non seulement ça pensez-vous que si c’était au temps Yayi que le pays traverse cette crise le bilan ne serait-il pas lourd suite aux consignes de yayi donné aux forces de l’ordre ?
    C’est maintenant que ceux du nord vont connaître ceux du sud car ce n’est pas parcequ’on est bête qu’on dise rien mais c’est parceque nous sommes des conscients qui réflechissent très bien mais tenez-vous tranquille pour le reste du temps du regime actuel.

  12. Observateur dit

    Vous voyez, vous vous chamailler déjà sur le net comment allez vous vous comprendre. Cette histoire vas trop loin.
    Je veux pas que le Benin ai des problèmes comme la côte d’ivoire avec no les autres pays de la sous régions. Si on met la politique de côté nous sommes tous les même. Pardon. Pensez à vos enfants, vos mères, vos frères. C’est comme ça sa commence et après c’est la guerre. Pardon la politique c’est un jeu ne vous laissez pas emporter . Réfléchissons. C’est pas encore tard.

  13. Urbano dit

    Ceux qui défend talon sont tous bête
    Si deux fer ne se colle pas
    Cela ne sonne pas.
    J’étais là le 1 et le 2 donc arrêter de dire yayi est a la base de tout.

  14. Parfait dit

    Fido, on a bien compris que tu fais partie des Klébés du régime. Figure toi que comme vous essayez tous de le faire paraître, il n’y a pas que les Nagos qui souffrent dans ce pays que vous avez réduits à la peur. Oui il y a juste les peureux et ceux qui ont encore de la dignité. Oui je suis Tchabè et fier de l’être. Par contre, je n’ai pas la haine de l’autre qu’il soit de Ouidah ou de Gbaname. Je ne vais pas me rabaisser à agir comme l’attendent les gens de l’ombre. Non, j’aime la terre où je suis né et tout individu qui viendra l’asservir passera comme le feu de paille. Puisse vos esprits trouver la paix qui lui manque.

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus