Rwanda: un important chef rebelle présenté à la presse

Les autorités du Rwanda sont apparus devant les médias du pays avec Callixte Nsabimana, un haut responsable d’un mouvement rebelle qui s’était exilé aux Comores et extradé discrètement au Rwanda, rapporte la BBC.

Callixte Nsabimana, alias Sankara, porte-parole du Front de libération nationale (FLN), est apparu en public pour la première fois depuis sa capture aux Comores le 13 avril dernier et sa remise secrète aux autorités rwandaises. Le Rwanda accuse Nsabimana d’actes de terrorisme et il encourt la réclusion à perpétuité, conformément à la nouvelle loi sur le terrorisme du pays. Nsabimana n’a pas pris la parole lors de sa comparution publique. Son avocat a déclaré que son client préférait rester silencieux.

---Publicité---

Ce chef rebelle avait précédemment déclaré la guerre au gouvernement rwandais et avait déclaré que le FLN était responsable des attaques meurtrières de l’année dernière dans le sud-ouest du Rwanda. Les autorités rwandaises et comoriennes n’ont pas commenté l’extradition secrète de M. Nsabimana. Mais le 30 avril, le ministre rwandais des Affaires étrangères a admis qu’il était en détention.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus