Maroc: un humoriste violemment frappé par un policier en live sur Facebook (Vidéo)

Elle fait le tour des réseaux sociaux depuis samedi soir. Amine Radi, un humoriste franco-marocain a posté une vidéo dans laquelle il se fait frapper par un policier à Casablanca. La police a ouvert une enquête.

Dans une vidéo en direct diffusée sur Facebook et partagée plus d’un million de fois, l’artiste du Jamel Comedy Club à Paris se fait frapper par derrière et tombe sous le coup d’un policier près du pont de Tit Mellil au Maroc.

---Publicité---

“On est en 2019 au Maroc, et un policier m’arrête en me disant ‘arrête-toi alhmar (espèce d’âne, ndlr)’”, lance-t-il. Ce policier l’a aussi frappé au visage. Un coup dans les gencives qui l’a fait saigner, informe l’humoriste en montrant ses dents à la caméra.

Alors qu’il veut montrer aux internautes le visage du policier qui l’a agressé, ce dernier se précipite vers lui et le frappe de nouveau. Amine Radi tombe à terre, mais ne se démonte pas. “Vous avez vu, le voilà, vous avez vu! Un policier qui me frappe en 2019”.

Après avoir constaté que ses lunettes sont désormais cassées, l’humoriste continue de raconter ce qui se passe. “Et maintenant qu’est-ce qu’ils font: ils réunissent des personnes, des témoins. (…) Ce pays est vraiment dans la grosse merde. Je n’ai jamais vu ça de ma vie. Un policier m’a frappé”. Son live est interrompu par un autre policier qui essaye de le calmer et se porte coupable de l’agression, en direct sur Facebook. Amine Radi dément.

Quelques heures après la diffusion de sa vidéo, l’humoriste a tenu à rassurer ses fans sur sa page Facebook. “Je tiens à vous remercier tous pour vos messages de soutien et d’inquiétude”, a-t-il écrit. “Je suis parti au commissariat pour porter plainte et je tiens à remercier tous les policiers professionnels ainsi que M. le préfet qui m’ont accueilli avec respect, sympathie et professionnalisme”, décrit-il.

La Direction Générale de la Sûreté Nationale a ordonné  l’ouverture immédiate d’une double enquêtes judiciaire et administrative pour déterminer les circonstances exactes de cet incident.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus