Libye: les forces de Tripoli reçoivent du matériel militaire d’une puissance étrangère

Une coalition de forces alliées au gouvernement libyen d’union nationale (GNA) soutenu par l’ONU a annoncé avoir reçu samedi 18 mai une cargaison de véhicules blindés et d’armes pour empêcher la progression de l’armée nationale libyenne de Khalifa Haftar dans la capitale, Tripoli.

« Le GNA encourage ses forces à défendre Tripoli avec des véhicules blindés, des munitions et des armes de qualité », a déclaré la coalition pro-GNA sur l’une de ses pages Facebook, sans donner plus de détails sur l’origine du matériel militaire. Des images et des vidéos postées par la coalition sur ses pages Facebook ont ​​montré ce qui semblait être des dizaines de véhicules blindés BMC Kirpi fabriqués en Turquie, dans le port de Tripoli. Plus tôt ce mois-ci, un porte-parole du gouvernement de Tripoli a déclaré que son administration était en train de parler à son allié la Turquie pour obtenir «tout ce qui est nécessaire pour mettre fin à l’assaut», y compris une aide militaire et civile.

---Publicité---

La LNA, qui est alliée à une administration rivale de l’est de la Libye, a lancé une offensive pour contrôler Tripoli début avril. Alors que les combats se poursuivent, 75 000 personnes ont fui leur domicile et 126 civils ont été tués, selon les derniers chiffres de l’ONU. Depuis 2014, les Émirats arabes unis et l’Égypte ont fourni à la LNA des équipements militaires tels que des avions et des hélicoptères, permettant à Haftar de prendre le dessus dans le conflit qui sévit depuis huit ans en Libye, selon des rapports antérieurs de l’ONU. La Turquie et le Qatar sont en désaccord avec les Émirats arabes unis, l’Égypte et l’Arabie saoudite sur plusieurs questions régionales, notamment l’appui aux Frères musulmans et bien entendu à Haftar.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus