Libye –Bataille de Tripoli : la Turquie viole l’embargo et fournit les armes à la GNA

Les forces fidèles au gouvernement d’accord national (GNA) soutenu par les Nations unies et dirigé par le Premier ministre Fayiz Sarraj se sont vantées d’avoir reçu samedi une cargaison de véhicules blindés et d’armes turques en violation de l’embargo des Nations Unies sur la Libye.

« La GNA encourage ses forces à défendre Tripoli avec des véhicules blindés, des munitions et des armes de qualité », avait déclaré la coalition pro-GNA sur l’une de ses pages Facebook, sans donner plus de détails sur l’origine du matériel militaire. Mais des images et des vidéos postées par la coalition sur ses pages Facebook ont ​​montré ce qui semblait être des dizaines de véhicules blindés BMC Kirpi fabriqués en Turquie dans le port de Tripoli. La Libye est sous embargo sur les armes depuis le soulèvement de 2011 qui a conduit à l’éviction et au meurtre du dictateur Mouammar Kadhafi. L’embargo a toutefois été régulièrement violé par différents groupes en Libye, selon les Nations Unies. Cette livraison de cargaison d’armes turque est toutefois considérée comme la première violation de l’embargo des Nations Unies qui a été affichée et documentée par des forces recevant un soutien militaire étranger.

---Publicité---

Libye

Plus tôt ce mois-ci, un porte-parole du gouvernement de Tripoli a déclaré que son administration était en train de parler à son allié, la Turquie pour obtenir « tout ce qui est nécessaire pour mettre fin à l’assaut », y compris une aide militaire et civile. Les forces pro-Sarraj sont composées d’un ensemble de milices et de militants armés qui tentent de contrecarrer l’avancée de l’armée nationale libyenne (LNA) à Tripoli. Ils sont accusés d’avoir bénéficié du soutien de la Turquie et du Qatar et d’avoir eu recours à des armes à feu louées par d’autres pays étrangers. Allié à une administration rivale de l’est de la Libye, la LNA a lancé une offensive pour contrôler Tripoli début avril. Ses rivaux l’ont accusée de recevoir le soutien d’autres pays de la région.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus