États-Unis : Trump durcit les conditions pour les demandeurs d’asile

Dans un communiqué de la Maison Blanche, le président américain Donald Trump a ordonné à son administration de rendre payantes les demandes d’asile et de gérer les dossiers en maximum 180 jours.

Désormais, les demandes d’asiles seront payantes aux Etats-Unis. C’est en substance ce qui ressort de la nouvelle déclaration du patron de la Maison Blanche, Donald Trump qui veut faire payer les demandeurs d’asile quand ils déposent des demandes de permis de travail et interdire aux personnes entrant -ou essayant d’entrer- aux Etats-Unis de manière illégale d’obtenir des permis de travail temporaires avant que leur demande d’asile ne soit approuvée.

---Publicité---

La circulaire présidentielle demande aussi aux responsables américains de révoquer les permis de travail des migrants ayant reçu des ordres d’expulsion définitifs.

Pour le président américain Donald Trump, les Etats-Unis sont envahis par les migrants et les demandeurs d’asile. Pour ses opposants, notamment chez les démocrates, le fait que le président insiste pour construire davantage de barrières à la frontière avec le Mexique et qu’il qualifie souvent les migrants de criminels tout ceci incite à la haine.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus