Donklam Abalo: « nous sommes habitués à ce genre de monologue du président qui ne reconnait jamais rien »

L’opposition au pouvoir du président Patrice Talon ne se sent pas prête à saisir la main tendue du président de la république dont elle continue de douter de la sincérité et de la bonne foi. Pour Donklam Abalo du parti usl, le message du président Patrice Talon n’est pas un message d’apaisement. 

---Publicité---

Réclamé pendant longtemps par bon nombres de personnalités depuis les événements malheureux survenus les 1er et 2 Mai à Cotonou, le président de la République a fini par rompre le silence pour se prononcer sur les difficultés engendrées par les élections exclusives du dimanche 28 avril 2019. Mais son message, contrairement à l’effet escompté par beaucoup béninois, est perçu comme un nouveau monologue pour certains acteurs de la classe politique. C’est le cas par exemple  du responsable à la communication du parti union sociale libérale, Donklam Abalo. Pour lui, il n’y a rein de nouveau sous le soleil de la rupture. Pour ce membre du bureau politique de l’usl les propos du chef de l’Etat sont loin d’être des propos d’apaisement du climat social. Il reproche notamment au président Talon d’avoir rejeté la responsabilité des violences sur les autres.  » Certains d’entre nous n’ont pas su faire preuve de sagesse, de patriotisme. Leurs actions ont été d’une violence inédite » avait affirmé le président Talon dans son message à la nation.

Cette posture du numéro 1 béninois semble dégager toute sa responsabilité des situations malheureuses enregistrées le 28 avril 2019 dans le septentrion et les 1er et 2 mai 2019 à Cotonou. Cette façon de présenter les événements n’est pas du goût de l’opposition et traduit selon Donklam Abalo l’état d’esprit du chef de l’Etat qui n’aime pas se remettre en cause.  » Nous sommes habitués à ce genre de monologue du président de la République qui ne reconnait jamais rien » se désole-t-il.

 

---Publicité---

2 commentaires
  1. Honoré dit

    C’est dommage que quelqu’un comme vous puissiez parler comme ça. Vous savez très bien de quels maux souffrent le bénin. C’est plutôt vous opposants qui jouez avec la conscience du peuple.

  2. Adelle dit

    Ce que Talon a dit hier ne sert a rien il a besoin du sang humain et il en a déjà trouvé.

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus