Bénin: Talon prend des engagements et lance un appel aux parlementaires

Suite aux difficultés qui ont jalonné le processus électoral en vue de l’installation des députés de la huitième législature, le chef de l’Etat le président Patrice Talon s’est adressé ce lundi 20 mai 2019 à la nation. Dans son adresse, le président Patrice Talon a pris des engagements et a lancé un appel aux députés afin qu’ils assument en toute indépendance la mission dont ils sont investis. 

La situation socio politique du Bénin depuis les dernières élections législatives entachées de violences reste tendue. Pour décrisper la tension, le président de la République quelques jours après l’installation des 83 députés de la huitième mandature s’est adressé à la nation. Après un rappel du contexte dans lequel ses élections ont eu lieu, le président Patrice Talon invite la classe politique à la cohésion et à l’unité. Pour sa part, il prend des engagements pouvant non seulement contribuer à recréer une atmosphère de paix mais également à la construction du pays par l’ensemble des filles et fils du Bénin.

---Publicité---

Les engagements pris par le président Patrice Talon:

Au cours de son adresse de ce lundi 20 mai 2019, le président Patrice Talon a pris une série d’engagements pour rassurer ses compatriotes. Au titre de ses engagements, le chefs de l’Etat entends inviter dans les tous prochains jours la classe politique pour de’s échanges francs et constructifs.

«Conscient que nul ne devra manquer au chantier de construction de notre pays, j’inviterai très prochainement toute la classe politique pour des échanges directs, francs et constructifs au profit de notre bien commun, le Bénin.» indique-t-il.

Répondant sans doute aux accusations dont son régime est souvent objet à savoir une lutte sélective contre la corruption et la justice selon la tête du client avec la persécution des jeunes pour leur opinion, le président de la République s’engage à créer une société où chacun sera libre de ses opinions.

«je m’emploierai à créer une société où chacun est libre de ses opinions, mais responsable de ses actes, et où les lois sont les mêmes pour tous.» promet-il.

Relativement aux craintes de l’opinion aussi bien nationale qu’internationale sur l’avenir du processus démocratique au Bénin, le président de la république rassure du maintien du système démocratique mais s’engage à faire en sorte que cela soit une démocratie qui contribue au développement de la nation.

« Je veux ici vous redire, chers compatriotes, ma détermination à bâtir avec vous, notre société dans laquelle la démocratie sera plus que jamais un réel instrument de développement » s’engage-t-il.

L’appel de Talon aux députés de la huitième législature: 

Mais le président de la République n’a pas fait que prendre des engagements à titre personnel, il a invité en outre ses partisans politiques les députés issus des deux blocs politiques acquis à son programme d’action à accomplir leur mission républicaine selon les textes de la République.

«…Je l’invite (parlant du parlement – ndlr et de son président) à jouer son rôle avec panache pour démentir les suspicions légitimes qui ont pu naître à son égard et apaiser les craintes qu’il suscite.» lance-t-il.

Née avec le soupçon qu’elle sera une antichambre du gouvernement, l’Assemblée nationale, la mandature qui vient de s’installer ne semble pas rassurer les béninois. Pour ôter ce doute de leur cœur, le président Patrice Talon invite le parlement à jouer son rôle de contre pouvoir.

« Le parlement doit procéder au contrôle méthodique et rigoureux de l’action du Gouvernement pour l’amener à faire mieux et toujours plus au service de l’Etat et des populations » conseille-t-il aux députés.

 

---Publicité---

2 commentaires
  1. AZALOU dit

    «je m’emploierai à créer une société où chacun est libre de ses opinions, mais responsable de ses actes, et où les lois sont les mêmes pour tous.»

    Pour commencer, liberez déjà tous les prisonniers d’opinion comme khorogoné, les prisonniers politiques comme Yayi Boni Metognon
    Rendez la presse libre de jouer son rôle de contre pouvoir
    Enlevez vos très proches des postes clé comme avocat perso comme ministre de la justice ou Pdt de cour constitutionnelle et franchement reprenez les élections legislatives pour que nous puissions tous y participer en toute transparence
    Ce serait un bon début

  2. Valentin dit

    Talon prend des engagements et lance un appel aux parlementaires:
    – «…Je l’invite (parlant du parlement – ndlr et de son président) à jouer son rôle avec panache pour démentir les suspicions légitimes qui ont pu naître à son égard et apaiser les craintes qu’il suscite.» lance-t-il.
    – « Le parlement doit procéder au contrôle méthodique et rigoureux de l’action du Gouvernement pour l’amener à faire mieux et toujours plus au service de l’Etat et des populations » conseille-t-il aux députés.
    Est ce les vrais instructions ou celles de façade.
    Nous sommes convaincu que les vrais instructions sont encore celles des coulisses.
    Quoi qu’ il en coûte, ces députés n’ ont pas d’ autres choix que se conformer très strictement aux ordres de leur maître

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus