Bénin: sur RFI, Azannaï se prononce sur la sortie médiatique de Talon

Le président du parti restaurer l’Espoir, l’ancien collaborateur du président Patrice Talon s’est prononcé sur la sortie médiatique du chef de l’état. Pour lui, le président de la république n’a fait que défendre son coup d’état contre la démocratie.

---Publicité---

A la suite de l’honorable Guy Mitokpè qui a opiné sur la déclaration du président de la république à la nation, le président du parti restaurer l’Espoir s’est à son tour prononcé sur les propos de son ex patron. En effet, joint par les confrères de la radio France internationale, l’ancien ministre délégué auprès du président de la République chargé de la défense nationale estime que l’intervention du président Patrice Talon est l’expression même du déni de la démocratie. Pour lui, le président Talon  tout au long de sa déclaration n’a fait que défendre « la parodie  d’élection » qu’il a fait organiser pour mettre à mal la démocratie.

Pour l’ancien ministre de la défense, les élections législatives du dimanche 28 avril 2019 ont permis au chef de l’Etat d’exclure tous les opposants afin de mettre la main mise sur le pouvoir législatif. A le croire, après avoir réalisé son forfait, le chef de l’état a saisi l’opportunité de sa sortie médiatique pour justifier « son coup de force« . Le ministre Candide Azannaï a déploré l’indifférence affichée par le président de la république face aux appels de la communauté internationale qui invite à l’organisation d’une élection inclusive. En dépit de ces appels, le président Talon a foncé droit dans sa logique. Mais le peuple lui a infligé une cinglante leçon en rejetant « la parodie d’élection à plus de 85%« .

---Publicité---

10 commentaires
  1. Vérité dit

    Maintenant que le Pr vent de vous donner une autre occasion pour s’associer à la chose publique, ne saisissez et faites vos jeux d’égoïsme . Nous vos enfants sommes là pour en tirer leçon.
    Pendant que le chef d’état fait preuve d’humilité et de patriotisme, vous revenez avec les mêmes Propos.
    Mr Candide est un aîné, père et idole politique que je pouvais imiter. Mais malheureusement il a suivi un individu violent qui a fait intrusion dans le rang de notre noble d’opposition passive, sinon pourquoi ces propos au lendemain du message de Pr Talon qui appelle au dialogue malgré que vous ne méritez point cet égard. Méfiez-vous chers aînés. Nous sommes là pour en parler après

  2. Valentin dit

    Azannaï se prononce sur la sortie médiatique de Talon:
    – Pour lui, le président Talon tout au long de sa déclaration n’a fait que défendre « la parodie d’élection » qu’il a fait organiser pour mettre à mal la démocratie.
    Mr Azannai ; nous pensons que les vrais coupables sont ceux la qui ont approuve a tue tète tous les textes qui régissent ces élections. Mr AZANNAI, nous pensons que vous avez été trahis par les anciens députés qui ont été cupides.

  3. Valentin dit

    Azannaï se prononce sur la sortie médiatique de Talon:
    – Pour lui, le président Talon tout au long de sa déclaration n’a fait que défendre « la parodie d’élection » qu’il a fait organiser pour mettre à mal la démocratie.
    Mr Azannai ; nous pensons que les vrais coupables sont ceux la qui ont approuve a tue tète tous les textes qui régissent ces élections. Mr AZANNAI, vous avez été trahis par les anciens députés qui ont été cupides et gourmands a la fois

  4. Zero dit

    l’opposition aime bavarder

  5. Amos dit

    Ils peuvent continuer à aboyer partout. Après RFI, il reste la VOA, BBC et que sais-je encore. Soi-disant président d’un parti désormais caduc. Avant de devenir politicien, il importe d’avoir été un enfant bien éduqué et bien élevé.

  6. COOVY dit

    Le soutien de rfi à l’opposition est patent! Et le vrai peuple en sait les motifs. Ces pseudo opposants, anciennes biches politiques (cf Soglo) habituées aux rivières qui coulaient à flots, n’ont pas supporté le tarissement imposé par la gouvernance rigoureuse de Talon sur tous les plans. Ils n’ont surtout pas supporté la fin du désordre politique qui servait de tremplin aux gaspillages économiques de tous genres. C’est la raison profonde de leur désarroi.
    Heureusement, le Bénin n’est pas gouverné par rfi!

    1. jac dit

      Bien dit mon frère. Je pense que dans quelques mois ou années, quand le Bénin aura sérieusement décollé sur le plan économique avec Talon, ces opposants s’ils persistent dans ce dilatoire, ils risquent même de se faire lyncher par ce même peuple qui aura tout compris. Wait and see!!!!!

  7. Sossa dit

    Visiblement l’opposition n’a pas de boussole. A l’heure actuelle , je crois l’opposition devrait étre entrain de faire le bilan de sa lutte puisque le processus électoral est à son terme. Et voilà qu’elle se lance dans du saupoudrage détriment de l’essentiel. C’est tout simplement triste. Et si vous économisez tout ce que vous investissez dans les médias internationaux sans aucun résultat probant pour des actions constructives internes pour vos militants et autres sympatisans???

  8. Leon's time dit

    pauvre Azannaï !!

  9. AZATASSOU Jules dit

    M. AZANNAÏ, ferme un peu ta bouche stp. Rien de sérieux n’en sort. Le Bénin a changé.

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus