--- Publicité---

Bénin – Erosion côtière à Grand-Popo : le ministre José Tonato lance l’alerte

A l’occasion d’une descente au quartier Gbekon à Grand-Popo, le ministre du cadre de vie béninois, José D. Tonato, fait des révélations inquiétantes sur l’érosion fluviale des berges du fleuve Mono. Il a profité de sa visite pour constater l’évolution des travaux de construction d’une station balnéaire le long de la route des pêches.

« L’érosion fluviale des berges du fleuve Mono prend des proportions inquiétantes dans le coude du fleuve, au droit de Gbekon. ». C’est ce qu’a laissé savoir José Didier Tonato, ministre du cadre de vie, dans un post sur son compte Instagram ce lundi 27 mai 2019.

---Publicité---

En effet, c’est à l’occasion d’une visite effectuée sur les côtes Atlantique du Bénin, samedi 25 mai 2019, qu’il a constaté les menaces persistantes sur la petite langue de terre entre le fleuve Mono et l’océan. « Une connexion fleuve-mer à ce niveau serait catastrophique pour l’écosystème et la stabilité du trait de côte. » a indiqué le chef du cadre de vie béninois.

M. Tonato a, par la suite, souhaité l’opérationnalisation du Programme de gestion du littoral ouest-Africain (WACA). Un projet régional financé par la Banque mondiale et destiné à renforcer la résilience des habitants du littoral de six pays d’Afrique de l’Ouest dont le Bénin. « Vivement que WACA passe à une phase plus opérationnelle, j’ai croisé la délégation du projet – Bénin, Togo, Banque Mondiale – sur le terrain. L’espoir est permis.», écrit le ministre.

Une station balnéaire bientôt concrétisée

Au cours de la même visite, Le ministre s’est rendu à Ouidah – Avlékété sur le chantier de réalisation d’une station balnéaire le long de la route des pêches. La « zone balnéaire (…) se concrétise avec l’engagement du Club Med » a-t-il observé.

Aussi, pour l’installation d’un lac marin sur 4 kilomètres de façade maritime à Ouidah et la résilience contre l’érosion côtière, 2.100 mètres de digue immergée sont déjà construits sur les 4.000 prévus, précise M. Tonato.

Les travaux de construction de la zone balnéaire prennent fin en février 2020, rappelle le ministre qui dit avoir effectué une visite réconfortante.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus