Bénin – Dialogue national: Sacca Fikara doute de la sincérité de Patrice Talon

Au Bénin, la situation sociopolitique est toujours tendue. Malgré l’installation de la 8ème législature dont l’élection est la base de la crise électorale qui secoue le pays, les positions sont toujours campées. Pour mettre fin à la crise, le chef de l’Etat préconise un dialogue franc entre acteurs politiques. Mais en face, certains leaders ne croient pas en la franchise du Président de la République. C’est le cas de Sacca Fikara qui doute fortement de la sincérité du chantre du « Nouveau Départ » à vouloir d’un dialogue.

Sacca Fikara pense que l’opposition ne devrait pas facilement accepter une prétendue main tendue du chef de la mouvance. A l’en croire, le Président de la République a montré à plusieurs reprises qu’il est difficile de lui faire confiance. Il en veut pour preuve, toutes les démarches menées par des personnalités et organisations nationales et internationales pour une sortie de crise.

---Publicité---

Selon lui, le chef de l’Etat est resté insensible à toutes ses démarches; même si dans l’apparence, il montre qu’il est préoccupé par la situation. Il met aussi la parole de l’homme en doute, «Quand il était candidat, il avait un programme. Mais, il n’a jamais respecté. Quand il a été élu, il n’a jamais respecté sa parole», a-t-il affirmé

Pour lui, il ne reste plus rien à espérer en matière de dialogue avec le Président de la République. Il pense donc que l’opposition devrait continuer la lutte en restant sur sa garde pour ne pas tomber dans le « piège » d’un quelconque dialogue.

Ainsi, l’ancien député pense que le premier responsable du régime en place ne donne aucune garantie pour des échanges fructueux entre lui et l’opposition. Pire, il affirme que le gouvernement mène de jour en jour des actions qui vont à l’encontre des principes du dialogue qu’il dit vouloir. «L’histoire ne se joue pas en un, deux, trois, quatre jours. Ensemble nous devons résister à Talon. Nous devons refuser de nous soumettre à cet homme», a-t-il lancé.

---Publicité---

3 commentaires
  1. louis dit

    Moi je crois que nous devrions chacun en ce qui nous concerne faire confiance à notre président et le soutenir car il fait ce qu’il peut pour ce pays… n’en déplaise à ceux qui pensent le contraire… qu’il pille le pays et autres…il n’aura pas été le premier à le faire si seulement c’était vrai… d’autres l’on fait avant lui et nous sommes amnésiques de l’avoir oublié si vite. Mais evitons de nous mordre un jour les doigts quand les opposants aurons réussi leurs coups en complicité avec la France… à l’instar de la lybie et la côte d’Ivoire qui n’ont compris que tard que Gbagbo et Kadafi étaient plutôt ceux qui aiment leur pays… Talon n’est pas le diable mais le problème vient du fait que les opposants qui hier étaient pilleurs sont écartés…la France est écartée du pillage car le parc est octroyé aux sud-africain au lieu des français…la centrale thermique a été faite par les Danois au lieu des français…le pag est octroyé aux Chinois au lieu des Français… bureau veritas nest plus en contrat d’exclusivité avec l’état comme dans les pays francophones…etc…c pour ca que notre tourisme – vu que nous n’avons aucune mine – qui est selon Talon notre levier de développement est depuis peu l’objet discrédit et de mauvaise publicité de la part de cette même France qui véhicule la fausse information selon laquelle les touristes auraient été kidnappé au Bénin alors que c faux..ils ont plutôt organisé ces enlèvements et assassiné notre compatriote juste pour classer notre pays en rouge alors qu’il y a plus attentats en France qu’au benin… c’est dommage que nos opposants soient mis à contribution dans ce jeu…et recruté des mercenaires pour incendié et brûler le pays…faire un coup d’état que Talon a su esquivé… Faites ce que vous voulez. Cette fois-ci ça na pas fonctionné…mais le jour où il n’arrivera pas à esquiver xa nous vivrons tous la situation de la côte d’Ivoire et reconnaîtrons juste plus tard qu’il avait une bonne Vision pour notre pays..ce n’est pas sa faute si les opposants n’ont pas voulu laisser leurs ego pour se conformer à la charte des parties … Dans les grands pays on a pas des parties pléthore comme ici et les opposants pouvaient choisir d’être dans le bloc des républicains ou des démocrates et la mouvance aurait été dans l’autre groupe…mais non…ils ont préféré tout sacker et ont fait une campagne de dénigrement et installer une psychose le jour des élections pour qu’on en arrive dans ka présente situation. Bref aucun pays ne s’est développé dans la complaisance…le Rwanda est parvenu ou il est aujourd’hui dans la douleur et comme le dit le président lui même si nous n’essayons rien nous n’aurons rien de mieux…et comme le dit Denzel Washington…si tu veux avoir quelque chose que tu n’as jamais eu …tu dois faire quelque chose que tu n’as jamais fait.
    Restons juste sur nos gardes car nous sommes entrain de quitter la domination de la France et ça ne sera pas facile. Gardons cela en esprit.

    1. Bebeto dit

      Mr Louis merci à vous et longue vie à notre chère président

  2. LOL dit

    Tu parles pour ne rien dire. Ça se voit que tu ne connais pas très bien le Président Patrice TALON . Tu penses qu’il a pour mission de développer le BENIN ? Détrompe toi. Le Bénin et toute sa richesse , l’argent du peuple ne servent qu’a l’enrichir. Il détient tout dans le pays . Et tu oses dire qu’on doit le soutenir . De quel soutien s’agit-il ? Un milliardaire assoiffé d’argent à la tête d’un pays dont les richesses ne profitent qu’à lui et lui seul. Revoit bien toutes ses actions. Si tu te renseignes bien tu verras le bien fondé de tout ce qu’il a entrepri comme démarche . Nous autres pauvres citoyens ne pouvons rien face à ça. Chaque jour toutes ses sociétés lui génèrent des milliards en compte. Il est actionnaire majoritaire dans les sociétés qu’il ne possède pas . Le reste c’est pour lui. Et tu veux parler de soutien . Revoit ton commentaire et sache ce qu’il faut dire ou pas.

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus