Bénin-contentieux électoral: Des recours rejetés par la cour constitutionnelle

Les sept sages sont en train de donner une suite aux différents recours déposés contre les élections législatives d’une part et la validation de certains sièges d’autre part. Certains recours sont irrecevables pendant que d’autres sont rejetés.

Certains sont déjà situés sur la suite à donner à leurs recours. Le lundi 29 avril 2019, Eudes Ahoulou a introduit un recours contre les élections législatives. Il a demandé à la Haute juridiction d’annuler les élections étant entendu que l’opposition n’y a pas pris part. Dans sa décision, Joseph Djogbénou et ses collègues ont estimé que le recours est prématuré parce qu’il a été introduit avant même que les résultats ne soient proclamés. Par conséquent, il est irrecevable.

---Publicité---

Même sentence au recours de l’honorable André Biaou Okounlola. Le 30 avril, il a introduit un recours priant la cour de prendre en compte les voix dans certaines localités dans la 10ème circonscription électorale. La cour a jugé la requête prématurée, donc irrecevable. Carlos Vignon et Geoffroy Gounou de la 15ème circonscription électorale ont aussi été déboutés par la cour. Leur recours demandant le recomptage des voix est introduit avant la proclamation des résultats. Il est irrecevable, ont dit les sept sages. L’audience se poursuit actuellement.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus