Bénin – Bradage de domaine public: Modeste Toboula à la barre ce lundi

Le procès de l’ex-Préfet du Département du Littoral s’ouvre demain lundi 27 mai 2019 à la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET). Modeste Toboula et ses co-accusés seront écoutés par les juges afin d’être fixés sur leur sort après plus de 3 mois passés en prison.

Déposés à la prison civile d’Akpro-Missérété en février dernier, l’ancien Préfet Modeste Toboula et ses co-accusés se retrouvent devant les juges de la CRIET. Prévu pour le 08 avril 2019, c’est finalement ce lundi 27 mai 2019 que le procès des mis en cause va s’ouvrir pour que lumière soit fait sur ce dossier qui a occasionné le limogeage de l’ex préfet du Littoral Modeste Toboula et de Barbané Dassigli, ancien ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale.

---Publicité---

Selon le conseil des ministres du 20 février 2019 qui a révélé le dossier, le Préfet Modeste Toboula a levé par arrêté en date du 12 mars 2018 « les mesures d’interdiction des travaux de lotissement de Fiyégnon 1 et permis l’attribution par le géomètre de plusieurs parcelles à diverses personnes ; lui-même le Préfet ayant bénéficié de trois, d’une superficie de 533 m2, enregistrées au nom d’un proche parent ». C’est donc sur ces faits qu’il sera appelé à s’expliquer demain. Comme à tous procès, l’ex-Préfet et ses co-accusés pourraient être innocentés ou reconnus coupables et condamnés.

---Publicité---

1 commentaire
  1. Ledoux dit

    Toboula ( Le Pays est perdu ) ca se voit.

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus