A Saint-Barth, la tombe de Johnny Hallyday a pratiquement disparu

Le 11 décembre 2017, Johnny Hallyday, après un hommage populaire à Paris, a été enterré dans le cimetière de Lorient à Saint-Barthélémy. Plus de 15 mois après, la tombe de Johnny Hallyday chargée, très chargée… reçoit quotidiennement la visite de quelques fans.

Depuis décembre 2017, le petit cimetière de l’île de Saint-Barthélémy est devenu un lieu de pèlerinage pour les fans de Johnny Hallyday. Ils sont nombreux à s’offrir un pèlerinage sur la tombe de leur idole. Et pour honorer le rocker français, les fans y déposent, tous les jours , des cadeaux, fleurs, et  messages sur la sépulture. Plutôt discrète à l’origine, cette dernière serait excessivement fleurie et décorée.

---Publicité---

C’est Hortense d’Esteve, l’une des meilleures amies de Laeticia, et ancienne compagne du chanteur Calogero, qui a dévoilé sur Instagram, une photo de la tombe du rocker.

Comme le révèle Public, il semble aujourd’hui qu’il n’y a plus aucune place sur la tombe de Johnny. Ses fans et ses proches y ont déposé nombre de souvenirs, fleurs et autres cadeaux, à tel point qu’elle en est recouverte.

Johnny Hallyday a rejoint sa dernière demeure à St Barth, 11 décembre 2017, entouré de ses proches, sur l’île qu’il aimait tant. L’île de Saint-Barthélémy est connue pour être un havre de paix pour les personnalités aisées qui souhaitent se mettre à l’abri des regards. Eu égard à la pléthore de visiteurs, on se demande si le rocker français avait bien fait d’opter pour cet endroit.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus