Stan Tohon: ce que le gouvernement béninois compte faire pour immortaliser sa mémoire

Décédé le 26 février 2019 à Paris en France où il y était pour des soins des maux pulmonaires et de diabète, l’artiste Stan Tohon a été conduit à sa dernière demeure le 06 avril 2019. Prenant part aux obsèques de l’artiste, le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports a révélé les actions que le gouvernement compte mener pour immortaliser la mémoire de Stanislas Tohon.

De l’intervention du ministre, il ressort que la maison dans laquelle repose désormais le corps de l’artiste sera transformé en un espace où son rythme « Tchink système » sera célébré.  « Avec le soutien du chef de l’Etat et l’ensemble des membres du gouvernement, nous avons pris la décision d’immortaliser son espace de vie. Cet endroit où nous nous trouvons est le dernier endroit où il a vécu avant de mourir.  Il avait pour projet de dédier cet espace au « Tchink système » », a-t-il confié.

---Publicité---

Le gouvernement a donc décidé de réaliser le rêve de l’artiste en transformant sa demeure en un « palais du Tchink système ». « Autour donc de cet espace, nous voulons continuer son rêve, pérenniser son oeuvre. Le chef de l’Etat a autorisé que nous puissions mettre ici le palais du « Tchink sytème » qui sera un espace à la fois intime mais aussi un espace festif ludique qui sera ouvert aux populations à l’occasion des réjouissances », a-t-il déclaré.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus