--- Publicité---

Guy Mitokpè: « Malgré les menaces de nous brûler,…nous sommes des résistants »

Le député Guy Mitokpè et plusieurs autres leaders de l’opposition ont accompagné dans l’après midi de ce mardi 16 avril 2019 le couple Soglo au siège de la RB devenu « siège de la Résistance ». Cette descente fait suite à la mise sous haute surveillance policière du siège depuis quelques heures. A cette occasion, le député Guy Mitokpè en faisant allusion aux propos du ministre Sacca Lafia a réitéré la décision de l’opposition de résister à l’organisation des élections exclusives.

L’opposition n’est pas prête à se résigner face à la décision des Institutions impliquées dans le processus électoral d’organiser contre vents et marées les élections du 28 avril 2019. Malgré les mises en garde des autorités sécuritaires qui promettent la vie dure à tous ceux qui se mettront dans la rue pour protester par la violence; Guy Mitokpè pense que la résistance de l’opposition suit son cours. « Malgré les menaces de nous brûler, nous avons avons effectué ce jour mardi 16 avril 2019, une descente au siège de la résistance, en présence du président Soglo et de la présidente Rosine Vieira Soglo. Le siège de la résistance est sous forte présence policière. Nous sommes des résistants », a-t-il écrit.

---Publicité---

Pour rappel, les élections législatives du 28 avril 2019 se dérouleront sans les partis de l’opposition et les autres partis satellitaires de la mouvance. Seuls les deux partis crée pour soutenir le chef de l’Etat ont été retenus par la Commission électorale nationale autonome (Cena) pour participer aux élections. La campagne électorale est actuellement en cours, même si elle se déroule dans un climat très tendu.

---Publicité---

3 commentaires
  1. Fracasse dit

    Comme en 2001, si ce couple de vieux pyromanes tente de troubler l’ordre public, il faudra les traiter sans ménagement. S’ils ne se respectent pas, ils ne méritent aucun respect .

  2. Fracasse dit

    Mitokpe est un petit aventurier qui voit lui échapper très insolent. S’il tente le moindre geste anarchiste, il faudra le mettre hors d’État de nuire. On en a marre avec ces comportements de voyou.

  3. Talon ON dit

    Isi jamais ils tentent, il faut les brûler vifs!

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus