Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé dessine le prochain président du pays

La présidentielle en Côte d’Ivoire fait déjà beaucoup parler d’elle malgré qu’on soit encore à plusieurs mois de l’échéance. Les différents partis politiques affûtent leurs armes et chacun se cherche un ou des alliés de taille. Sur la question, Charles Blé Goudé s’exprime et dresse un portrait du meilleur président que devrait avoir les ivoiriens.

La Côte d’Ivoire va connaître un grand moment de son histoire dans quelques mois. En 2020, les citoyens se rendront aux urnes pour choisir leur prochain commandant en chef. Plusieurs candidats potentiels se préparent chacun dans son coin et les partis politiques préparent eux, leur pion. L’ancien ministre de la jeunesse de Côte d’ivoire, Charles Blé Goudé, certes ne se prépare pas à compétir, mais dresse plutôt le portrait de celui qui peut diriger le pays. Pour lui, ce dernier doit être rassembleur, rassurant  » et non celui qui leur aura le plus fait peur « . Soulignant que pendant longtemps, les ivoiriens  » écoutent et subissent les politiques « , avant d’indiquer qu’il est temps que les politiques écoutent les Ivoiriens.

---Publicité---

  » Ceux qui nourrissent l’ambition de gouverner les Ivoiriens doivent accepter d’entendre et de comprendre leurs doutes, leurs peurs, leurs craintes, leurs ententes, pour enfin y apporter des solutions concrètes qui rassurent et qui apaisent les cœurs chargés « 

En tant que  » porte-étendard d’une politique qui rassemble au-delà des clans et qui brise les clivages « , Charles Blé Goudé appelle ses compatriotes au « rejet de cette oligarchie déconnectée des réalités et incapable depuis des années de répondre aux problèmes du pays « . Toutefois, l’ancien général de la rue  prévient que  » ceux qui ont pour philosophie de parler uniquement à leurs partisans continueront de diriger leurs clans, ils pourront ainsi se satisfaire de leurs applaudissements à satiété. Seulement, à leurs dépens, ils finiront un jour par apprendre qu’on ne gagne pas des élections qu’avec ses partisans « .

Notons que Charles Blé Goudé s’est exprimé depuis la Haye où il réside dans un hôtel, après sa libération sous condition par la CPI, en attendant un pays d’accueil qui lui convienne. Il avait été accusé avec l’ancien président Laurent Gbagbo, de crimes de guerre et crime contre l’humanité suite à la crise post-électorale de 2011 en CI. En janvier 2019, ils ont été acquittés et libérés le mois suivant.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus