--- Publicité---

Bénin: l’Etat cède deux usines de décorticage de riz à la société SOBETRI S.A.

Le conseil des ministres de ce mercredi 10 avril 2019 s’est prononcé sur le dossier de cession intégrale des usines de transformation des produits agricoles et des deux rizeries de Glazoué et de Malanville. Après l’analyse de l’offre proposée par la société de transformation de riz SOBETRI S.A. , les membres du gouvernement ont décidé de lui céder les deux usines.

Les usines de décorticage du riz Paddy de Malanville et de Glazoué appartiennent désormais à la société SOBETRI S.A. Ainsi en a décidé le conseil des ministres qui estime que le dossier présenté par la société est de bonne qualité. Selon le compte rendu du conseil des ministres, l’appel d’offre lancé en le 18 août 2017 s’est révélé infructueux car les offres financières reçues étaient largement en deçà des prix d’acquisition et d’installation des usines.

---Publicité---

Face à ce constat, le gouvernement s’est alors tourné vers la société SOBETRI S.A. qui avait fait les meilleures offres financières pour les deux usines de riz, soit un montant de trois cent millions (300.000.000) FCFA chacune. Ces offres ont été revues à la hausse par la même société qui visiblement est très intéressées par ces deux usines. Ainsi, le 14 décembre 2018, elle a soumis une proposition contenant :

  • une offre financière globale d’un milliard cinq cent millions (1.500.000.000) FCFA ;
  • une mise aux normes internationales des deux rizeries pour une capacité de production de 4 tonnes l’heure, soit 24.000 tonnes par usine et par an et 48.000 tonne pour les deux;
  • un investissement de dix milliards (10.000.000.000) FCFA pour la rénovation, le démarrage des activités et la création de 220 emplois directs et 800 indirectes ;
  • un engagement de la construction, dans un délai de deux ans après la date de démarrage, de deux autres usines de décorticage du riz paddy d’une capacité de 24.000 tonnes chacune, dans la vallée de l’Ouémé pour un investissement supplémentaire de quinze milliards (15.000.000.000) FCFA.

La société a également démontré qu’elle est en consortium avec de grands groupes réputés dans le domaine. Au regard donc de la qualité de son dossier, le conseil a autorisé la cession des deux usines à SOBETRI S.A. et instruit le Ministre de l’Economie et des Finances de formaliser l’opération.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus