Bénin – Législatives 2019: l’ordre de passage du BR et l’UP sur les médias publics connu

Dans la matinée de ce lundi 08 avril 2019, les représentants de l’Union Progressiste et du Bloc Républicain ont répondu à l’appel de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (Haac) dans le cadre du tirage au sort pour le passage des deux partis sur les médias publics. Les deux formations politiques de la mouvance, les seuls en lice, savent donc désormais à quoi s’en tenir en ce qui concerne leur passage sur ABP, Ortb (radio et Tv), radio Alafia et le quotidien La Nation.

En prélude au lancement des campagnes électorales le 12 avril 2019 prochain, la Haac a procédé ce jour au tirage au sort de l’ordre de passage des partis politiques en liste pour les législatives du 28 avril 2019 sur les organes du service public. Cette cérémonie est organisée conformément aux dispositions de l’article 19 de la décision N°19-021 du 04 avril 2019 portant réglementation de l’accès aux médias publics pendant la campagne médiatique des élections législatives du 28 avril 2019.

---Publicité---

A l’issue de l’opération, l’ordre de passage des partis politiques sur les organes de presse du service public se présente comme suit :

  • Télévision nationale : l’Union Progressiste en première position suivie du Bloc Républicain;
  • Radio nationale : l’Union Progressiste en première position suivie du Bloc Républicain;
  • Agence Bénin Presse (ABP) : l’Union Progressiste en première position suivie du Bloc Républicain;
  • Quotidien La Nation : Bloc Républicain en première position suivi de l’Union Progressiste;
  • Radio Alafia : Bloc Républicain en première position suivi de l’Union Progressiste.

Une compétition inédite selon Adam Boni Tessi…

A l’ouverture de la cérémonie, le président de la Haac a fait constater que c’est la première fois depuis le renouveau démocratique que des élections législatives auront lieu sans une flopée de partis politiques. Toutefois, il reconnait qu’avoir moins de partis n’est pas synonyme de risque zéro en matière de conflit. C’est pourquoi il a invité les représentants des deux partis à ne pas tenir des propos emprunts de haine, de délation, de tribalisme et d’atteinte à la paix lors de la campagne médiatique.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus