G5 Sahel – Financement: Trump et Macron opposés

Depuis la formation du G5 Sahel, l’éradication du terrorisme peine à être effective dans les zones déterminantes, pour faute de financement efficace des activités des Etats membres. Cette semaine, une commission de l’Onu sera en Afrique pour échanger avec les pays membres afin d’initier une politique sectorielle d’accompagnement financier à la faveur du G5 Sahel. Mais déjà les divergences se font observées au sein du conseil de sécurité de l’ONU.

Ce dimanche 24 mars 2019, le Burkina-Faso va accueillir une délégation du Conseil de sécurité de l’ONU menée par la France, l’Allemagne et la Côte d’Ivoire, qui se rendra également au Mali. Au menu des échanges : « L’avenir de la mission de maintien de la paix au Mali (Minusma) et le financement du G5 sahel ». Cependant, cette mission divise d’ores et déjà Macron et Trump sur deux points stratégiques. Selon des diplomates, la France est en désaccord avec les Etats-Unis à propos de cette mission forte de 14.000 membres mais aussi sur la question du financement de la force du G5 Sahel.

---Publicité---

Selon Infowakat, la France qui compte 4.500 soldats dans les pays du Sahel, dont 2.700 sur le territoire malien dans le cadre de l’opération Barkhane, songerait à demander au Conseil, d’approuver un financement direct et annuel du G5 Sahel. Une proposition que les Etats-Unis rejettent, car y contribuant déjà à hauteur de 111 millions de dollars malgré la réduction de leurs fond au maintien de la paix.

« Mais l’enjeu ici c’est « la préservation des ressources déjà limitées au Mali » plutôt que chercher un plus gros financement, estime Jean-Hervé Jezequel, spécialiste du Sahel à l’International Crisis Group (ICG) », ajoute le site.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus