Candide Azannaï: « Au moment où moi je défendais Patrice Talon, ils (klébés) étaient où? »

Dans sa sortie médiatique d’hier mercredi 27 mars 2019, le président du Parti Restaurer l’Espoir (RE) a évoqué les attaques dont il fait objet de la part des défenseurs du gouvernement communément appelés « klébés ». Il pense qu’ils ne comprennent rien de la situation actuelle et agissent par ignorance.

Selon Candide Azannaï, la situation sociopolitique tendue que traverse actuellement le Bénin est la conséquence de la ruse et la rage érigées en mode de gouvernance. Pour lui, la crise a atteint un niveau élevé au point où, si on n’y prend pas garde, la démocratie béninoise pourrait en partir. C’est cela le sens du combat qu’il mène depuis qu’il a pris ses distances avec le gouvernement en place. Dans cette bataille, il constate qu’il fait objet d’attaques de la part de certaines personnes se réclamant « klébés » du gouvernement.

---Publicité---

« Je vois certains qu’on appelle klébés qui écrivent des saletés, qui ne comprennent rien du tout..Au moment où moi je défendais Patrice Talon, ils étaient où ? Ils connaissent Patrice Talon mieux que moi? Ils l’ont défendu mieux que moi? Je dis que ce n’est pas bon et on dit qu’on est klébé, quel est mon problème avec les klébés? » Candide Azannaï, le 27 mars 2019

L‘ancien Ministre ne veut pas s’attarder sur les agissements de ces derniers. Il estime qu’ils comprendront un jour la gravité de leur acte. D’ailleurs, dans le lot, il y en a qui après avoir orchestré les attaques sur les réseaux sociaux passent derrière pour s’excuser. « J’ai demandé de ne même pas leur répondre, ils comprendront un jour ce qu’on est entrain de dire. C’est la famine, l’ignorance qui les traînent; et je les comprends. Certains après avoir écrit des choses contre moi, viennent me voir et disent : tonton, papa excuse nous, on devrait manger. Pardonne nous. Il y a le directeur d’un centre qui m’a injurié proprement et qui [après l’acte] a envoyé des gens [pour s’excuser]. Tonton pardon, c’est la politique, on m’a payé pour dire ça », a-t-il révélé.

---Publicité---

2 commentaires
  1. Amos dit

    Discours puérils et de racoleur. Il n’a rien à foutre, alors il peut se balader pour japper partout.. Il n’y a qu’au Bénin qu’on puisse trouver des personnages instables et incongrus du genre dans une Assemblée ou dans un gouvernement.
    Un type qui, en réalité, ne peut même pas être d’accord avec lui-même.

  2. Florian dit

    Azannaï cesse de mentir au peuple car on reconnait l’artisan par son œuvre mais sache que tout le monde peut parler sauf toi parceque tu n’es pas un bon père qui peut bien eduquer un enfant.

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus