Kemi Seba contredit Ouattara et lui donne des leçons d’économie sur le FCFA

La sortie du président ivoirien Alassane Ouattara sur le FCFA, ce vendredi 15 février, a clairement montré ses limites en économie et lui a valu les leçons du président de l’ONG Urgence Panafricaniste. Le chef de l’Etat ivoirien, a lors de sa dernière visite en France, défendu le FCFA, et l’a qualifié de monnaie « solide ». Ce que l’activiste Kemi Seba fustige.

Reçu par son homologue français Emmanuel Macron, lors de sa récente visite en France, le président ivoirien Alassane Ouattara, s’est exprimé sur le débat monétaire le plus agité de tous les temps ; celui du FCFA. Connu comme étant un pro-FCFA, ADO n’a pas varié d’un iota en ce qui concerne sa position. Il a pris la défense de la monnaie coloniale et indique ne pas comprendre « ce faux débat sur le franc CFA ». Pour lui, ceux qui établissent un lien entre le sous-développement de l’Afrique et le FCFA, ne connaissent « rien » de cette monnaie qui, selon lui, est une monnaie « solide ». Ils ne sont que des beaux parleurs aux langues mielleuses : « Je ne veux pas faire manque d’humilité, moi j’ai été directeur des études de la banque centrale de l’Afrique centrale qui émet le Franc CFA, j’ai été vice-gouverneur, j’ai été gouverneur de la BCEAO, j’ai été directeur général adjoint du fond monétaire international, alors je crois qu’il faut que ce débat cesse. Que des gens en parlent sans savoir de quoi ils parlent », a déclaré Ouattara.

---Publicité---

Le président Ouattara défend le Franc Cfa, alors qu'on ne lui a pas posé la question.

Le président Ouattara défend le Franc Cfa, alors qu'on ne lui a pas posé la question.

Publiée par NN sur Samedi 16 février 2019

Face à cette nouvelle déclaration du président Alassane Ouattara, l’activiste franco-béninois Kemi Seba, n’a pas tardé à réagir. Loin d’acclamer les propos du « défenseur international du FCFA », Kemi Seba a verbalement fléché ADO à qui, il a notamment donné quelques leçons d’économie qui selon lui, ont échappé à « l’enfant poli de la France ».

 « DRAMANE, après avoir vendu la Côte D’Ivoire à la France et fait envoyer 2 prisonniers politiques à la CPI, a décidé d’aller une nouvelle fois JAPPER, tel un LABRADOR auprès de son maître (Macron) et défendre SON OS À RONGER qu’est le Franc CFA. Oui, nous parlons bien d’os à RONGER. Pendant que les peuples souverains ont une économie qui leur permet de manger des repas consistants régulièrement, nous avons des présidents en Afrique francophone, qui tel DRAMANE , défendent L’OS A RONGER PLUTÔT QUE D’EXIGER UN REPAS DÉCENT » a ainsi lancé l’activiste Kemi Seba au chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara qu’il qualifie d’ « Esclave Volontaire de Paris » qui obéit avant même que l’ordre ne soit donné.

Les leçons d’économie de Kemi Seba à ADO

Pour le président de l’ONG Urgence Panafricaniste, le FCFA représente un désastre monumental et monétaire pour le continent africain. C’est une machine à brouiller l’économie africaine, notamment celle francophone, favorisant ainsi, son sous-développement.

Pour Kemi Seba, de nos jours, point besoin d’être économiste, pour savoir que le système de la zone franc entraîne « la faiblesse des échanges entre les économies des pays d’Afrique de la zone Franc et 15% d’échanges entre les pays de cette zone contre 60% au sein des pays de l’union Européenne(…) »

« Le Franc CFA étant arrimé à l’euro, c’est une monnaie beaucoup trop forte pour les économies locales. Ce processus anéantie tout espoir de compétitivité. Les balances commerciales des économies des pays de la zone Franc sont d’ailleurs toujours déficitaires, à l’exception de la Côte D’Ivoire, qui, maintenu sous l’assistance respiratoire de la France, donne une sensation illusoire de bonne santé économique », explique-t-il à ADO.

Kemi Séba farouchement contre la servitude monétaire (FCFA)

Pour Kemi Seba, les économies des pays d’Afrique de la zone Franc, à partir desquelles les banques rationnent en crédit et prêtent très peu, souffrent de sous financement chronique. La responsabilité selon lui, incombe aux chefs d’Etats africains, qui sont beaucoup plus obsédés par l’inflation que par la croissance économique. En effet, après avoir rappelé que le Franc CFA autorise le principe de libre circulation des capitaux, qui facilite le rapatriement des capitaux des entreprises françaises en France, et des richesses des dictateurs africains vers la Suisse, l’activiste Kemi Seba a dénoncé l’impossibilité de placer ne serait ce qu’une partie des ressources africaines dans le circuit bancaire, pour que ces dernières puissent générer des intérêts.

Il a de même décrié le droit de veto d’administrateurs français au sein des banques centrales africaines, avant de dénoncer un scandale politico-economique lié à la politique monétaire de la France en Afrique : « Les comptes d’opérations. En effet, les banques centrales de la zone Franc sont tenues de reverser 50% de leurs avoirs extérieurs au trésor public français, ce qui signifie que les États Africains financent l’état français, en l’échange de la garantie de ce dernier », une servitude économique, que l’activiste a du mal à tolérer.

 

---Publicité---

15 commentaires
  1. coul dit

    Rien de choquant dans ce speech! ????

  2. Boma dit

    Je pense que ce que nos chef État Ne doivent pas faire semblant face à la volonté du peuple de la zone CFA.
    Je propose un référendum

  3. Jos dit

    Les insultes émanent toujours de personnes incultes et incapables de s’exprimer. Ouattara lui , a une position qu’il défend avec des preuves sans insulter. Quant à vous, commencez d’abord par convaincre votre pays de se retirer du Fcfa. Je vous informe que le Ghana sera très bientôt le prochain pays membre du franc CFA.

    1. Bilr dit

      Monnaie unique de la CEDEAO – Le Nigeria exige des pays de la zone CFA un plan de déconnexion du Trésor français
      https://news.abidjan.net/h/631580.html

      Vous etes le resultat du systeme educatif dans les pays francophones d’Afrique ou on vous apprend qu’a reciter et non reflichir, utiliser votre bon sense…
      L’economie c’est tout d’abord du bon sense…

    2. Bilr dit

      Vous etes rempli de complexe d’inferiorite…Cultivez-vous s’il vous plait…. Pendant l’occupation les Allemands ont impose le meme type de monnaie a la France….Apres la liberation de la France, elle s’est debarrassee de cette monnaie….Mais elle se retourne et l’impose aux pays Africains et trouve que c’est bon pour eux… Ecoutez ceci:
      https://www.youtube.com/watch?v=tLzpKyFQnUo

      https://www.youtube.com/watch?v=Q0fgqxKWSwk&t=3s

    3. Bilr dit

      Tu crois que Le Ghana va refuser le FMI et va aller s’enfermer dans le FCA?

      https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/pourquoi-le-ghana-ne-veut-plus-de-l-argent-du-fmi-1375215.html

    4. Bilr dit

      VIDEO-FRANC CFA, LE PRÉSIDENT DU GHANA CONTREDIT OUATTARA

      https://www.youtube.com/watch?v=XsKNIyhBQ_A

  4. libertad dit

    Où est la leçon ? Il ne connait rien aux Finances, aux Banques au Franc CFA ni à l’économie !!!
    Du Bla Bla…

    1. Bilr dit

      @Libertad
      Vous etes le resultat du systeme educatif dans les pays francophones d’Afrique ou on vous apprend qu’a reciter et non reflichir, utiliser votre bon sense…
      L’economie c’est tout d’abord du bon sense…
      Cela ne vous rien que dans ce monde monderne ou les jeunes afrique sont suppose competir avec de jeunes asiatiques, europeens etc… que la monnaie de leur pays soit imprimee par un pays eropeen ..que ces pays africains comme des bebes soient obliges de deposer 50% de leur reserve de change soit deposee dans le pays europeen….
      Ce serait plus simple pour vous de demander directement a la France de vous remettre en esclavage!

    2. Bilr dit

      Vous etes rempli de complexe d’inferiorite…Cultivez-vous s’il vous plait…. Pendant l’occupation les Allemands ont impose le meme type de monnaie a la France….Apres la liberation de la France, elle s’est debarrassee de cette monnaie….Mais elle se retourne et l’impose aux pays Africains et trouve que c’est bon pour eux… Ecoutez ceci:
      https://www.youtube.com/watch?v=tLzpKyFQnUo

      https://www.youtube.com/watch?v=Q0fgqxKWSwk&t=3s

  5. Pmttol dit

    Vraiment trop nul , ce Kemi Seba

    1. Bilr dit

      @Pmttol
      Vous etes le resultat du systeme educatif dans les pays francophones d’Afrique ou on vous apprend qu’a reciter et non reflichir, utiliser votre bon sense…
      L’economie c’est tout d’abord du bon sense…
      Cela ne vous rien que dans ce monde monderne ou les jeunes afrique sont suppose competir avec de jeunes asiatiques, europeens etc… que la monnaie de leur pays soit imprimee par un pays eropeen ..que ces pays africains comme des bebes soient obliges de deposer 50% de leur reserve de change soit deposee dans le pays europeen….
      Ce serait plus simple pour vous de demander directement a la France de vous remettre en esclavage!

  6. Carlos dit

    Monsieur Kemi c’est bon car quand le président ivoirien étant en France et tout en travaillant dans ces differents domaines , ne sais meme pas comment fabriquer du vrai FCFA .La France empêche aux africains francophone de fabriquer et d’imprimer le FCFA mais les autorise à faire de la comptabilité .Monsieur le président defenseur comme vous trouvez que le FCFA est solide ,les africains veulent l’usine d’impérie pour en fabriquer eux même

  7. Mohamed Koné dit

    Je suis fière de voir un jeune leader comme vous, a vous battre pour l’Afrique, pour les Africains, au nom du Panafricanisme, contre l’impérialisme, contre se mauvais argent qui est le francs cfa. J’ai le même anbissions que vous, mais sans aide. Au cas ou vous aurez cet message je suis Malien, je nommé Mohamed Koné je suis un jeune littérateur à l’Université de Bamako. C’est ensemble que nous réuissirons. Mon numéro washapp est le ±223 91 77 27 95 contact j’ai besoin de conseil

  8. Toure abou dit

    Mon L’excelence dramane Jesper que vous n’avez pas bien réfléchis avant de parler comme ça à coge de vos intérêt privé et celui de la France vous parlez nèport quoi donc parler nous la vraiment signification de CFA alors si c’est pas le monnaie coloniale

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus