Bénin – Manifestation réprimée de l’opposition: un mort par balles et plusieurs blessés à Kilibo

Un mort et plusieurs blessés, c’est le triste bilan de l’affrontement entre manifestants et forces de l’ordre, mardi 26 Février, à kilibo dans la commune de Ouéssé. Ces manifestants protestent contre « l’exclusion de certains partis d’opposition » des prochaines élections législatives .

Mardi 26 février, pendant que les différents partis politiques s’attelaient à l’enrégistrement de leurs dossiers de candidature à la Céna, les populations de Kilibo dans la commune de ouèssè manifestaient pour une supposée exclusion de l’opposition des éléctions législatives du 28 avril 2019.

---Publicité---

Selon les informations recueillies, voulant manifester leur désaccord par rapport au processus électoral en cours dans le pays,  les manifestants ont barré la voie inter- Etats Cotonou-Malanville occasionnant ainsi le blocage du trafic routier sur cet axe pendant plusieurs heures. Face au refus de libération de la voie publique, et à des menaces de plus en plus persistantes de la population, les éléments de la police Républicaine se sont vus dans l’obligation de recourir à la force pour faire obtempérer les manifestants.

Dans les échauffourées, il a été enregistré le décès d’un paysan âgé de 50 ans environ, et quatre personnes blessées dont trois femmes et un adolescent de 20 ans, nous rapporte l’ABP. Parmi ces blessés, un cas grave a été référé sur l’hôpital de Papané, et les trois autres admis au centre de santé de Kilibo, a confié à l’ABP, le major du centre de santé, José Godjo.

Selon plusieurs sources concordantes, il y a également eu des blessés dans le rang des forces de l’ordre.

---Publicité---

3 commentaires
  1. Adamon dit

    Talon est le pi des président normé au Bénin, sans opposition pas d’éléction, un soulèvement populaire pour sauver le Bénin de la d’un lion sans pitié

  2. kpokouta osséni dit

    vraiment avec ce qui passe dans notre cher pays,nous invoquons Dieu afin la paix règne et que les élections soient faites dans l’harmonie.

  3. Emmanuel dit

    Moi j n prendrai pas parti mais comprenez que ces autorités que vous défendez sans cesse ne vous connaisse pas.moi pour la part laisser les fait on verra la fin des opérations

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus