Bénin – UE: 4,6 Milliards pour appuyer l’agriculture, un secteur clé du PAG

Oliver NETTE, ambassadeur et Chef de la Délégation de l’Union Européenne(Ue) près le Bénin et Xavier LEBLANC, ambassadeur de la Belgique près le Bénin ont procédé ce jeudi 22 novembre 2018 à Cotonou au lancement de la mise en œuvre de la convention pour le renforcement du secteur agricole au Bénin. La cérémonie s’est déroulée en présence de Bonaventure KOUANAKOU, Directeur de Cabinet du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche.

Ce geste de l’union européenne vient en complément à l’appui budgétaire sectoriel qu’elle accorde au Bénin, dans le cadre du Programme d’appui au développement durable du secteur agricole (Padsa). D’un montant de 4,6 milliards de FCFA, cette aide complémentaire est destinée à mettre en place un dispositif de dialogue entre les acteurs en charge de la mise en application de la Stratégie nationale de développement du secteur agricole. Olivier Nette estime, que aider ce secteur à mieux faire et à être au service des différents acteurs, c’est aider le plus grand nombre de citoyens du pays.

---Publicité---

« La part active que nous avons prise dans la formulation de ce projet d’appui au renforcement des institutions publiques et du secteur privé dans le secteur agricole au Bénin, est le reflet de notre ferme volonté de voir concrétiser les cinq domaines de l’appui complémentaire du Padsa », a fait remarquer le directeur de cabinet du ministre Dossouhoui. A le croire, les importantes réformes institutionnelles engagées dans le secteur agricole visent à recentrer les services de l’Etat dans leurs rôles régaliens et à contribuer à stimuler l’initiative privée qui, en particulier, devrait assurer les fonctions de conseils, de fournitures d’intrants, de production, de transformation et de commercialisation. Pour sa part, l’ambassadeur du Royaume de Belgique près le Bénin, Xavier Leblanc, a rappelé que l’Appui au renforcement des institutions du secteur agricole (Arisa) est un projet qui vise à appuyer la mise en œuvre de la réforme sectorielle initiée par le gouvernement du Bénin. Pour le chef de la Délégation de l’Union européenne au Bénin, Olivier Nette, cette signature de convention témoigne de l’engagement solide de son institution et de la Belgique dans le cadre de la coopération Ue-Bénin, dans un secteur clé de l’économie béninoise à savoir, l’agriculture.

.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus