--- Publicité---

Bénin: Nicéphore Soglo lance la mobilisation des militants RB des 23è et 24è circonscription électorale

Les structures de base du parti de la Renaissance du Bénin des 23è et 24è circonscription électorale se mobilisent en vue de l’élection législative de 2019. Cette mobilisation générale fait suite aux mots d’ordre lancés par le président d’honneur du parti, l’ancien Maire Nicéphore Soglo lors de sa dernière visite à Abomey.

A quelques mois des élections législatives de 2019, on note un regain d’activités au sein des différents états majors des partis politiques. Le parti de la Renaissance du Bénin (RB) de l’ancien président-Maire Nicéphore Soglo n’entend pas être du reste. Sous le mot d’ordre de son leader charismatique, les différents responsables des cellules de base de la 23 ème et de la 24 ème circonscription électorale font le rappel des troupes afin de baliser le terrain en vue de l’élection législative de 2019.

---Publicité---

A peine le mot d’ordre reçu le 17 Novembre 2018 après la visite du président Nicéphore Soglo au palais privé du roi Agoli Agbo Dédjalagni et sa participation à la célébration Eucharistique en l’honneur du bicentenaire du roi Guézo, les responsables des cellules de base de la Rb ont pris leur bâton de pèlerin ce Samedi 24 Novembre 2018 pour parcourir les cellules de base. Au niveau de chaque cellule, le mot d’ordre reste le même: « lancé la mobilisation générale en attendant que le parti ne rende public sa position dans la constitution des différents blocs en cours. »

 » Militantes et militants de la RB. Notre président d’honneur, Nicéphore Soglo, nous exhorte dans les 23ème  et 24ème  circonscriptions électorales à la mobilisation générale avant que le rouleau compresseur de la Renaissance du Bénin ne déferle sur le plateau d’Abomey comme vous savez si bien le faire depuis 1995. Bientôt, vous connaîtrez la position de la RB, avant les prochaines législatives de 2019 » lance invariablement les responsables aux militants.

Cette exhortation a mis dans l’allégresse des militants à la base créée depuis ce weekend et crée un branle-bas général à Abomey, Agbangnizoun, Bohicon, Covè, Djidja, Houinhi,  Za-kpota et Zogbodomey. Ainsi, dans les huit communes du département du Zou qui regroupent les 23ème  et 24ème  circonscriptions électorales, l’heure est à la mobilisation et au rappel des troupes en vue de la joute électorale qui s’annonce comme un combat de gladiateur entre la mouvance et l’opposition.

Il importe de rappeler ici que le parti de la Renaissance du Bénin traverse depuis plusieurs mois une crise interne qui a conduit à la division du parti en deux ailes opposées; une constituée de la famille Soglo et de ceux qui sont restés fidèles à leur idéologie et une aile de dissidents conduit par Abraham Zinzindohoué. Le parti s’est également engagé depuis plusieurs mois dans une procédure judiciaire sans fin du fait de cette dissidence. En conséquence, la RB ne pourra pas aller aux législatives avec son logo si la procédure judiciaire en cours reste en l’état. Mais le parti fait désormais partie d’une coalition de partis d’opposition au pouvoir Talon. Selon les indiscrétions, l’opposition entend aller aux élections avec un seul bloc politique dans lequel le parti « Houézèhouè » trouvera sans doute sa place.

 

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus